Aimez MaChronique !



LE PASSÉ DE COUGUAR DE PASCALE PIQUET (Anecdote 4/8)

Partagez cet article !

LE PASSÉ DE COUGUAR DE PASCALE PIQUET (Anecdote 4/8)

« Et si j’enseignais le sexe à vos fils ?! »

Ce film m’a également rappelé une autre scène amusante. Je discutais avec deux amis : une femme et un homme ayant tous les deux un garçon de 16 ans et, pour m’amuser, je leur demandais quelle réaction ils auraient, si j’avais une aventure avec leur fiston. Contre toute attente, pensant que la question les ferait rire, car je les taquinais, ils réagirent tous deux violemment, invoquant le fait que je n’avais pas le droit de me servir de mon statut d’amie de la famille pour dépuceler leur fils. Surprise par leur réaction, je répondis que si leur rejeton avait eu la moindre velléité de relation avec moi et que s’ils m’avaient plu, nous ne leur aurions probablement pas demandé leur avis. Ils furent encore plus outrés (je continuais ma provocation !), alléguant que leurs petits n’avaient pas atteint leur majorité et que nous nagerions en plein détournement de mineur. Là dessus, je leur donnais raison, mais surenchéris : « Et quand ils seront majeurs ? »

Cela ne les fit pas rire du tout, pourtant, je leur expliquais (toujours provocante !) qu’il n’y a pas si longtemps, c’était justement l’amie de la famille qui dépucelait le fils de la famille. Et personne n’y voyait rien à redire, d’autant que c’était bien mieux que la méthode qui consistait à ce que le père emmène son fils dans une maison close. Je n’eus pas plus gain de cause ! Ils maintenaient mordicus qu’ils en seraient très choqués. Mais cette fois-ci, je leur répondis que, majeurs, eux et moi aurions le droit, légalement, de faire ce que nous souhaiterions, même si leur amitié ne me le permettait pas. Et que si tel était le cas, une attirance physique réciproque avec l’un des deux (les deux ?!), nous ne leur enverrions pas un faire-part. Je vous laisse imaginer leur réaction, qui est peut-être également la vôtre : ils grimpèrent aux rideaux. Sur ce, je leur expliquais que si j’avais une fille (j’avais 25 ans), je préfèrerais qu’un de mes amis, de mon âge, lui enseigne les joies du sexe plutôt qu’un petit morveux cueille brutalement sa virginité, sur le siège arrière d’une voiture. Et je le pense encore aujourd’hui, ayant une jeune fille de 19 ans. Cela dit, ma fille est plutôt du genre à se réserver pour un jeune homme bien, plutôt que chercher à parfaire ses connaissances en la matière.

Cependant, entendons-nous bien : une fille et un garçon, ce n’est pas pareil. Un garçon sera curieux de faire des expériences et autant les faire avec une femme d’expérience, si le coeur lui en dit. Alors qu’une jeune fille n’offre sa virginité qu’une seule fois et qu’une  première fois, il n’y en aura qu’une. C’est bien ce que nous, mamans, devons leur faire comprendre et ma fille l’a compris. Mais revenons à la question d’expérience. Je pense que les sentiments prévalent sur la façon d’avoir une relation sexuelle. Cependant, je ne sais pour quelle étrange raison, que je ne m’explique toujours pas, j’ai voulu comprendre comment « fonctionnent » les hommes. Après ma première relation sexuelle avec un jeune homme qui m’avait respectée, je l’ai planté là, déçue de ce qui c’était passé, convaincue que ça pouvait être mieux que ça ! Et je trouvais donc, à cette époque (dans la vingtaine), des candidats à l’enseignement. Ils m’expliquèrent tout de leurs mécanismes et je me mis à les contrôler… Mais ceci est un autre débat. Celui qui m’intéresse aujourd’hui est le suivant : si vous êtes père ou mère de garçon, seriez-vous choqué(e) si l’un ou l’une de vos ami(e)s dépucelait votre fiston, dans les règles de l’art ? Quand j’écris « dans les règles de l’art », je veux dire que les deux sont consentants, qu’il n’y a pas de sentiments, juste une belle expérience à partager. Car, il faut bien en être conscient, ça peut faire des dégâts si l’un des deux s’attache à la relation. Comme le dit la chanson : « Méfie-toi des jeunes amants qui ont le coeur tranchant comme un diamant« . Ou bien c’est le jeune homme qui s’attache à l’expérience sexuelle plus qu’à la femme en tant que telle et ne veut plus s’en passer. Dans un cas, comme dans l’autre, ça fait mal. J’ai fait quelques dégâts dans la vie de ces jeunes hommes (et des plus vieux aussi), bien involontairement : la dépendance au bon sexe est plus rapide à cet âge-là ! Mais il y a également l’autre côté de la médaille où c’est la femme qui s’attache à la fougue et la vigueur de son jeune amant et qui souffre d’être supplantée par une plus jeune et plus fraîche qu’elle. Il faut savoir céder la place  et se retirer…

À mercredi prochain,  le 7 août  2013 !

Nouveau ! Lisez le e-book « Pourquoi récupérer son ex, là est la question. Comment survivre à une rupture, là sont les réponses ! » : http://www.pascalepiquet.com/pourquoi-recuperer-son-ex.php

Écoutez Pascale Piquet, chaque mercredi à la radio (arrêt des émissions jusqu’en septembre) :


95.7 FM au Saguenay-Lac-St-Jean : Écoutez la chronique décapante de Pascale Piquet avec la complicité de John Ferguson et son équipe, tous les mercredis à 16h15 ! Écoute en direct : www.saguenay.radiox.com/accueil


94.1 FM à Sept-Îles : Écoutez le trio détonnant David Tancrède, Valérie & Pascale Piquet, tous les mercredis à 16h40 ! Écoute en direct : www.le941.com

Lisez le second livre de Pascale Piquet : « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Michel Lafon)

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », et téléchargez le guide « Arrêtez de souffrir, construisez votre bonheur », pour développer confiance et estime chez vous. En vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

Prenez une dose de bonne humeur : suivez Pascale Piquet sur Twitter www.twitter.com/pascalepiquet

FACEBOOK : page professionnelle « Pascale Piquet » Lisez sa phrase du jour et ses commentaires sur la vie !

Et lisez la chronique de Pascale Piquet, chaque mercredi !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?