Aimez MaChronique !



Ressources humaines dans l'entreprise

LE « CONSCIENT INDIVIDUEL » ET LE « CONSCIENT COLLECTIF » EN ENTREPRISE

Partagez cet article !

Nous sommes familiers avec les expressions « inconscient collectif » ou encore « conscience collective » associées à un regroupement de pensées, de comportements ou de philosophies. Dans l’axe que j’ai choisi de promouvoir au niveau des entreprises, à travers les formations que j’y donne, je fais la promotion de l’Humain. En expliquant à chaque employé les raisons de ses propres comportements, il est facile de comprendre les comportements des autres et donc de passer du « conscient individuel » au « conscient collectif ». Développons ces deux notions afin d’en intégrer le concept.

Le conscient individuel en entreprise

Les humains ont toutes sortes de comportements, positifs ou négatifs, sans avoir conscience des raisons pour lesquels ils agissent ainsi : ils font ce qu’ils font mécaniquement. Pourquoi mécaniquement ? Parce qu’ils ont été programmés, depuis leur naissance, par leurs parents, l’entourage, les événements qui leur sont arrivés, les vraies ou fausses croyances qui leur ont été inculquées. Si votre éducation repose sur de belles valeurs et que votre famille a été en mesure de vous donner les clefs d’une vie réussie, vous agissez positivement avec le plus grand naturel. Vous n’êtes pas conscient que vos actions reposent sur de bonnes programmation.

Quand vous souffrez, peut-être vous êtes-vous demandé pourquoi, quand d’autres subiront toute leur vie en étant de plus en plus aigris. Vos programmations n’auront pas été épanouissantes : famille dysfonctionnelle, événements blessants, situations humiliantes vous conduiront dans toutes sortes de pièges que vous trouverez injustes et dans toutes sortes de comportements négatifs aussi. Pourtant, si vous vous posez des questions, vous aurez conscience des processus qui vous poussent dans des comportements qui vous nuisent et/ou nuisent à votre entourage.

Il est donc temps d’avoir conscience des raisons pour lesquelles vous agissez et des directions que vous choisissez et d’en comprendre le mécanisme, individuellement dans un premier temps : c’est le « conscient individuel ». Ce conscient individuel lève le voile sur vous-même : vous soulevez le capot pour avoir accès au moteur et les notions de mécanique que vous allez acquérir vous permettront d’identifier ce qui vous empêche d’avancer ou ce qui vous force à tourner en rond. Une fois que vous savez comment vous fonctionnez et, surtout, comment vous y prendre pour que tout aille bien avec vous-même, le réflexe est d’étendre vos connaissances dans vos relations aux autres : le « conscient collectif ». Il s’agit d’appliquer la citation de Socrate « Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les dieux ». Vous connaissant vous-même, quel que soit votre position dans l’organigramme de l’entreprise, du président au simple employé, vous serez capable de connaître les autres et donc d’interagir positivement.

Le conscient collectif en entreprise

Si vous êtes chef d’entreprise ou encore travaillant aux ressources humaines, vous êtes confronté à une réalité : vous tenez une garderie géante ! Dans cette jungle formée par le personnel, une grande majorité laisse son côté « enfant intérieur » prendre les commandes au lieu de laisser l’adulte piloter. Résultats ? Disputes, conflits, affrontements, jalousie, harcèlement, anxiété, luttes de pouvoir et de territoire. Une garderie, vous dis-je ! Savent-ils pourquoi ils agissent comme des gamins de six ans ? Pas du tout ! Pour développer le conscient collectif, la priorité est d’attirer l’attention des employés sur leurs propres comportements à travers le conscient individuel. Si chacun sait pourquoi il essaie de dominer les autres ou pourquoi il se laisse écraser, si une formation leur explique les dynamiques, renforce leur confiance et leur estime et met tout le monde à niveau, l’harmonie reviendra au sein des équipes. Collectivement conscients de leurs actes et de ceux des autres, ils se réenligneront individuellement et collectivement, parlant le même langage parce qu’ayant assisté à la même formation.

La réussite d’une entreprise repose sur le conscient collectif pour fédérer les employés sous une même bannière avec un sentiment d’appartenance et une volonté de travailler en équipe avec des collègues de travail considérés comme des alliés et non comme des adversaires.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !