la philosophie du succes et de l’abondance preface

Partagez cet article !

Préface

Toute ma vie, j’ai été un gagnant. Au milieu des déboires de l’existence, je l’ai toujours été, sans le savoir. Dieu dit que le peuple meurt faute de connaissance. Des millions de gens gisent dans la pauvreté la plus extrême pendant qu’ils possèdent des ressources et des potentialités infinies.

Combien de milliardaires qui souffrent d’un cancer ou d’une maladie incurable souhaitent avoir notre santé et notre condition économique. Dès que j’ai commencé à découvrir les secrets de la prospérité et de l’abondance,  je deviens libre. Jésus l’a si bien expliqué : si vous connaissez la vérité, la vérité vous affranchira.

 Il est bon de devenir millionnaire pour être bon samaritain, c’est-à-dire qu’on soutient les autres sans s’appauvrir.  Celui qui sème abondamment moissonnera abondamment.

Celui qui veut devenir un gagnant ne doit pas avoir le sommeil profond. Henry Ford de par son expérience nous dit qu’un travail intéressant n’est jamais fatigant. Si l’on veut rester ouvrier toute sa vie, on ne s’occupe plus de rien après le coup de sifflet annonçant la fin de la journée. Mais si l’on veut aller de l’avant, c’est à ce moment là que  l’on doit commencer à réfléchir.

Pour changer ma vie grâce à la connaissance liée à la psychologie motivationnelle, j’ai accepté comme fondement de ma vie cette vérité : « Vous êtes votre propre richesse.»  Mark Victor Hansen dit que tout commence à partir de rien. Nous sommes venus au monde nus, ignorants, sans ressource. Il en est de même lorsque vous entreprenez un nouveau projet. Vous êtes un nouveau né. Votre première tache consiste à inventorier vos ressources, en affaires cela s’appelle : préparer un bilan, un résumé de votre actif et de votre passif.

Actif intérieur : créativité, imagination, vision, persuasion, générosité, courage, audace persévérance, réseau social, gestion du temps.

Passif intérieur : colère, étroitesse d’esprit, peur, angoisse, hésitation, paresse, mauvaise gestion du temps.       

Nous sommes nés pour être  des gagnants, mais l’instruction nous conditionne à perdre. L’école nous apprend  à  nous intégrer dans la société.  Mais elle  ne nous a pas renseigné sur le comment  obtenir le succès  dans la vie.

La foi,  la fermeté, le courage dans  l’adversité,  l’imagination sont  emprisonnés  pas les procédés de connaissance : l’analyse et la synthèse, outils du rationalisme. Pour faire partie des gagnants, nous devons  avoir  la connaissance que l’esprit est un  muscle que l’on peut travailler et fortifier.

Il faut aussi découvrir et croire que le succès est fabriqué, conçu, et développé dans le laboratoire du subconscient. L’avenir et le destin  ne seront plus pour nous le produit des effets  aléatoires, mais plutôt le résultat de nos travaux sur nous-mêmes.

N’ayez pas peur de l’erreur, c’est un allié sûr vers le succès, dès qu’on la corrige et l’on regarde vers l’avant.  Napoléon Hill dit que : les gens qui ne commettent  pas d’erreur sont  ceux   qui  n’essaient  jamais  rien. Ce sont des timides pécheurs  du lagon qui ne s’aventurent jamais  en haute mer.

 Il  est Important de noter que la richesse ne  se trouve pas  au bord du rivage  mais dans les profondeurs de l’océan. Ce n’est  pas  la défaite, l’erreur ou l’échec  qui envoient l’homme à la  poubelle de l’histoire mais  plutôt  le refus de  lutter contre  les forces  oppressives de la vie.  Le bien-être est aussi pour vous.

La richesse engendre la liberté, dans Millionnaire minute, Mark Victor Hansen et Robert G. Allen nous conseillent d’acquérir  d’abord les cinq libertés  avant d’arriver à la liberté ultime. Il résume l’existence ainsi : « la vie est un séminaire auquel vous êtes inscrit à la naissance. Vous ne pouvez pas en échapper, même dans la mort. Vous êtes venu à ce séminaire sans manuel d’instruction. Actuellement, vous êtes peut-être gagnant ou perdant sur le plan financier. Nous voulons, disent-ils, que vous soyez gagnants et que vos victoires se répètent. Affligé de victoires, vous deviendrez un aimant attirant les victoires à répétition. La première liberté extrêmement importante est la liberté financière. Vous désirez avoir suffisamment d’argent pour subvenir à tous vos besoins. Vous travaillez parce que vous le voulez et non par obligation (…….). Vous pouvez être un individu extrêmement prospère en pleine possession de ses moyens. Vous êtes un chef-d’œuvre en devenir, en constante amélioration et de plus en plus heureux et comblé. Après avoir effectué votre premier pas vers la liberté financière, vous tentez maintenant de parvenir à la libre disposition de votre temps. Cela ne veut pas dire que vous ne travaillez plus. Mais plutôt que votre travail devient un jeu. En vous disposant librement de votre temps, avec suffisamment d’argent, vous êtes en mesure d’accéder à la liberté de relations. Vous pouvez ensuite vous pencher sur votre liberté intérieure pour tenter de parvenir à la liberté spirituelle. N’oubliez pas la liberté physique. La santé est la richesse ultime. Avec du temps pour faire de l’exercice et de l’argent vous  vous procurer des aliments, des suppléments nutritionnels et des soins médicaux de meilleure qualité, vous réussirez à conserver votre santé le plus longtemps que possible. Ces cinq grandes libertés vous donnent la liberté ultime, la faculté de révéler votre génie. Selon Howard Gardner nous avons tous du génie.

Revenons à notre analyse, le succès  et l’échec ne sont pas des  constants, mais plutôt des variables. Le  succès peut se transformer en échec, et L’échec en succès. Le Milan AC perd  la finale en 2005 face à Liverpool après  avoir    mené  3 à 0, le football club Barcelone perd la demi-finale en 2012 après avoir  mené  2 à 0  sur  Chelsea. Liverpool et Chelsea transforment la défaite en succès. Nous aussi, nous sommes capables de  remonter  de l’abîme  de l’échec, et transformer  cet échec en succès.

Dans mes conférences, et  dans mes études  dans les églises, j’ai toujours insisté sur les quatre dimensions de l’être humain, surtout  sur la foi. L’homme est un esprit qui habite dans un   corps. Il est en contact avec Dieu et l’univers cosmique. Sa dimension spirituelle lui permet de puiser dans l’énergie invisible pour contrôler le visible.

Ceux qui n’ont pas la foi peuvent être facilement emportés par le vent du désespoir, de la misère et du doute. Hans Selye considère l’absence de la foi comme la situation la plus misérable qu’un être humain puisse se trouver. Les vrais croyants ne se suicident pas en dépit des difficultés de la vie parce qu’ils puisent leur raison de vivre dans la puissance infinie du créateur. Ils ont la foi. Hébreux 11 : 1 « Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas.  Si vous avez la foi vous avez déjà la semence pour être un gagnant. Kyle Rote Junior déclare qu’il ne fait aucun doute pour moi qu’il existe de nombreux moyens d’être un gagnant, mais il n’y a réellement qu’un seul moyen d’être un perdant : c’est d’échouer et d’être incapable d’aller plus loin.

                                                                                        Nicolas Hyppolite

 

 

 

 

 

 

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !