Aimez MaChronique !



La fabrication du papier : de la pâte à la feuille de papier !

Partagez cet article !

Essentiellement fabriquer des fibres de bois ainsi que de papiers et de cartons recyclés, le papier est partout autour de nous, nous l’utilisons au quotidien que ce soit pour imprimer, en emballage ou encore en décoration. Mais savez-vous comment est fabriqué cet élément indispensable du quotidien ?

Le processus de fabrication du papier

La pâte à papier à partir de bois se fabrique à partir de processus industriels mécaniques ou chimiques.

On sépare les fibres de cellulose qui sont maintenues entre elles par de la lignine. On râpe le bois sur des meules en ajoutant beaucoup d’eau où on le traite chimiquement dans d’immenses autoclaves. Les particules sont alors filtrées et nettoyées dans plusieurs bains successifs afin d’obtenir une pâte homogène.

La fabrication papier Tunisie à partir de la pâte ou cartons recyclé est réalisée à partir d’un autre procédé.

Les papiers récupérés sont broyés, filtrés puis mis à tremper dans des cuves. Brassés, épurés et désencrés, ils constituent ensuite une pâte recyclée. Ces opérations de lavage et de traitement utilisent très peu d’eau, voire pas du tout.

La feuille de papier

La pâte à papier doit ensuite être débarrassée de la grande quantité d’eau qu’elle contient. Pour ce faire, la pâte à papier est déposée sous forme de jet sur la table de formation, entre des rouleaux, en acier ou d’un autre matériau. La toile est animée par un mouvement saccadé, qui facilite la formation de la feuille et son séchage.

Le blanchiment du papier

Le blanchiment de la pâte permet à obtenir des papiers plus blancs à l’aspect pur, mais évite aussi à la feuille de jaunir dans le temps.

Pour la pâte faite à base de bois : on la passe dans une solution à base d’eau oxygénée ou de produits chimiques. Cette étape permet aussi d’éliminer les dernières impuretés ou traces de lignines encore présentes dans la pâte.

Pour la pâte à base de papier recyclé : il faut la passer au désencrage pour enlever les derniers résidus d’encre.

La finition du papier

Différents types de papiers sont fabriqués, ils peuvent subir divers traitements destinés à parfaire leurs qualités. Selon la finition attendue, la feuille peut alors être lissée et/ou recouverte de glaises, de pigments et/ou de colorants destinés à améliorer ses propriétés, vis-à-vis de l’impression notamment.

Enfin, la feuille est enroulée en bobine avant d’être découpée en feuilles ou en bobines plus petites, prêtes à être livrées.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !