La combinaison « cosmonaute » : le vêtement indispensable de l’apiculteur

Partagez cet article !

Tout apiculteur soigneux et soucieux du bien-être de ses colonies doit veiller à apporter les soins dont elles ont besoin pour bien travailler. Toutefois, il est bien connu qu’avec la manipulation des abeilles vient inévitablement le risque de se faire piquer par leurs dards. C’est pour pallier à ces piqûres que la tenue de l’apiculteur en combinaison dite cosmonaute prend toute son importance.

La sécurité de l’apiculteur

Pour protéger l’apiculteur pendant son travail, soit la récolte du miel, le renouvellement des cadres endommagés, … il sera vital de s’équiper convenablement afin de parer aux éventuelles attaques des abeilles dérangées dans l’accomplissement de leur tâche. Cette sécurité de l’apiculteur n’est pas à négliger surtout en sachant que ces piqûres peuvent être mortelles pour l’homme.

Les caractéristiques de la matière de la combinaison de l’apiculteur

Afin d’être performante au maximum dans la protection de son porteur, la combinaison de l’apiculteur devra couvrir toutes les parties de son corps, des bras aux chevilles. La matière de la combinaison devra également être à la fois légère pour une liberté de mouvements ainsi qu’une fluidité indispensable à un comportement calme et sûr qui mettra les abeilles en confiance lors des visites et des manipulations de la ruche. Cette matière se devra aussi d’être solide contre les pénétrations des dards ou encore contre les déchirures occasionnées par les mouvements de l’apiculteur. Le tissu utilisé pour une combinaison idéale est généralement fait de coton associé à du polyester pour des mailles du textile étroitement serrées et dures.

Des Livres pour Changer de Vie !




La couleur de la tenue de l’apiculteur

En ce qui concerne la couleur, le blanc calme les abeilles et leur procure un certain sentiment de sécurité. Les couleurs sombres les rendent nerveuses car elles auraient tendance à les associer aux prédateurs de la nature.

La combinaison une pièce

Ce sera la tenue la plus en sécurité pour l’apiculteur. Ainsi, les risques d’ouverture ou d’entrebâillement sont réduits au maximum. Les fermetures de la combinaison seront idéalement à éclair et de couleur claire également.

Les extrémités bras et chevilles de la combinaison

Il faut que la combinaison ne laisse aucune chance d’ouverture pour une infiltration malvenue. Ainsi, avoir recours à des manchons qui protégeront les poignets et les gants sera utile. De même que le port de guêtres à l’origine utilisés par les chasseurs ou même les skieurs ajoutera plus de sécurité.

Aimez-vous ce texte ?

Le voile

Les apiculteurs aguerris ne s’en servent pas en général mais il représente tout de même un équipement à avoir pour une sécurité absolue pour protéger le visage. Ainsi le bord devra être largement rentré dans la combinaison ou encore resserré autour du col pour empêcher toute pénétration malencontreuse. Attaché à un chapeau ou encore à un casque du type colonial, le voile sera en filet robuste et transparent.

Les gants

Faisant également partie de la combinaison de l’apiculteur, les gants pour une sécurité optimale devront être bien resserrés au coude ou aux poignets selon le modèle. En cuir, les gants seront assez minces pour ne pas gêner le gestuel ; en toile, le port de manchons protégeant les poignets sera indispensable ; et en caoutchouc la chaleur fera rapidement suer, un phénomène qui suscite la colère des abeilles.

Partagez cet article !