Aimez MaChronique !



Journée mondiale du don d’organes lutte contre le trafic et le tourisme de la transplantation

Partagez cet article !

La journée mondiale du don d’organe dévoile chaque année le fort taux de refus du prélèvement d’organes qui est due à une absence de communication du sujet entre les membres d’une famille.

L’un des objectifs de cette conférence est de sensibiliser et d’inciter les gens à se positionner face au don d’organes.

Avoir un avis favorable aux dons permet de diminuer :

· Les besoins de greffes.

· Les méthodes illégales d’obtenir un organe.

Zen-Obseques.fr fait le point sur le trafic, le tourisme de la transplantation d’organes de cet évènement international, tout en proposant de comparer en ligne et de choisir une assurance funérailles qui vous assure aujourd’hui une tranquillité d’esprit et qui assurera demain à vos proches une stabilité financière.

D’après l’association « France ADOT », dans un communiqué présenté durant la journée mondiale du don d’organes et de la greffe en 2012, 10 % des greffes réalisées dans le monde ont été effectuées dans des conditions non conformes aux règles.

Le trafic de greffe ne cesse d’accroitre malgré la mobilisation des pays membres de l’union européenne. Ces derniers œuvrent pour donner plus d’importance à l’éthique tout en veillant au respect du donneur et du receveur et à la non- commercialisation des organes.

Quant au tourisme de transplantation, il a été plus abordé suite aux technologies de l’information et à l’ouverture des frontières. Selon L’ADOT, chaque année 30 français subissent une greffe à l’étranger et certains ont annoncé avoir reçu un organe en rémunérant le donneur.

Journée mondiale du don d’organes : Le don d’organes et l’assurance obsèques

Présente durant la journée mondiale du don d’organe, l’agence de la biomédecine a déclaré que 30 % des possibilités de prélèvements ont avorté à cause de l’ignorance des personnes en question. Au moment de la perte d’un proche, il est normal qu’une famille en deuil refuse, presque automatiquement, le prélèvement d’organes sur le défunt. Avec le stresse du deuil, les formalités décès et les charges financières liées à la cérémonie funéraire et qui peuvent atteindre les 10 000 euros, il est logique de s’attendre à ce refus.

Évitez à votre entourage une charge de plus pendant les moments les plus difficiles de leur vie, et choisissez un capital obsèques qui couvre les frais liées à la cérémonie des funérailles.

Demandez dés maintenant, vos devis gratuits  sur Zen-Obseques.fr et optez pour une assurance obsèques personnalisée des plus grande compagnie française (APRIL, SMAM, MUTAC, CEGEMA, ASAF, MACIF, SwissLife, ALPTIS, etc.) pour assurer à vos proches une tranquillité financière.

En savoir plus :

  • Un nouveau comparateur de convention obsèques est lancé: Zen-Obsèques.fr
  • Découvrez les nouvelles tendances d’enterrement low cost
Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !