Aimez MaChronique !



GUERRE DES SEXES : MESDAMES, CESSEZ DE VOUS VOILER LA FACE !

Partagez cet article !

GUERRE DES SEXES : MESDAMES, CESSEZ DE VOUS VOILER LA FACE !

Je suis consternée, mais je préfère en rire qu’en pleurer… Je reviens de ma salle de sport habituelle, à coté de mon bureau, sur l’avenue Mont-Royal, à Montréal et je viens de découvrir que ladite salle de sport va être fermée… aux hommes ! Ils vont la transformer en harem ! Pardon : elles vont la transformer en harem ! Uniquement des femmes, pas d’hommes. Pas même un entraîneur ! Plus aucune trace de virilité en ces lieux. Elles ont réussi à E-RA-DI-QUER les hommes de cet endroit ! Je demande au personnel ce qui peut motiver une telle décision et la jeune fille de l’accueil me répond « qu’il y a de la demande », je veux savoir pourquoi « parce que les femmes sont gênées de faire du sport devant les hommes ». Et là, je ne peux m’empêcher d’éclater de rire : il faut savoir, pour ceux qui ne connaissent pas le Plateau (quartier où se situe mon bureau) qu’il y a une forte population homosexuelle. Si des hommes m’ont regardée dans cette salle de sport, ça n’a été que pour admirer mes rallonges de cils… Quant aux hétéros, je vous rappelle que nous sommes au Québec et qu’en bons Québécois, ils n’approchent pas, ne regardent pas, ne parlent pas aux femmes sous peine de se faire traiter de cochons.

Dans mon e-book « Tu veux ou tu veux pas ? », qui sort aujourd’hui même sur mon site, le 30 octobre 2013 (à vos téléchargements !), je m’évertue à reconnecter les hommes et les femmes, pendant que ces dernières continuent à creuser le fossé qui les sépare de la gent masculine. Aurons-nous bientôt des supermarchés réservés uniquement aux femmes, des cinémas, des théâtres, puis, pourquoi pas, des examinatrices pour passer le permis de conduire, car ces dames ne voudront plus être « jugées » par des hommes ? Ou encore des bus conduits par des « chauffeuses », réservés, comme les toilettes, aux dames ? Des dentistes femmes pour les femmes, des gynécos femelles pour les femelles ? Quant aux piscines, je ne comprends pas qu’il n’y en ait pas déjà uniquement réservées aux nageuses, car vous avouerez que vous êtes bien plus dévêtues dans cet endroit que pendant vos activités sportives… Le seul contact que les légendaires amazones avaient avec les hommes était la copulation pour pouvoir procréer, mais maintenant que cela se fait de façon artificielle avec du sperme congelé, messieurs, vous n’aurez bientôt même plus cette utilité !

Moi, me retrouver avec des femmes seulement, ça ne me tente pas du tout. J’aime les hommes et je le clame, je refuse qu’ils soient virés de partout. Et s’ils se mettaient à revendiquer leurs propres lieux, comme ce fut le cas dans les  tavernes au Québec ou dans certains clubs fermés aux dames ?! Eux, ils ont évolué. Les hommes d’un côté et les femmes de l’autre. N’avez-vous pas l’impression de régresser ? Je veux voir des hommes, moi, même s’ils ne me regardent pas ! Je trouve ridicule de faire des salles de gym réservées aux femmes, alors que nous sommes tous et toutes habillés jusqu’au cou, comme le réclament les règles des salles de sport : pas de décolleté, pas de tee-shirt qui dénude les bras jusqu’aux épaules. Mais quand j’entends que ces dames « sont gênées », je vous ferais remarquer que cela parle du manque de confiance en vous, pour certaines, et non de l’attitude déplacée que les mâles qui se tiennent en forme pourraient avoir. Comment est-ce qu’une femme en survêtement pourrait être intimidée par le fait de courir de dos, en regardant par la fenêtre ?! D’autant que vous ne vous gênez pas pour vous balader à moitié nue, dans les rues, sous leur nez : faut-il les virer des trottoirs aussi ?!

Je ris encore plus quand je pense comment les femmes déséquilibrées peuvent être garces entre elles ! Si j’étais « gênée » je préfèrerais faire du sport sous le nez d’hommes qui se moquent pas mal de ce dont j’ai l’air, plutôt que sous le regard moqueur des petites jeunes « bien foutues » (attendez donc qu’elles aient leur premier enfant. Rira bien qui rira la dernière !) qui se sentent belles à côté de celles qu’elles considèrent comme des baleines, dès que vous avez cinq kilos de trop. Je vous préviens, mesdames aux cinq kilos de trop, votre vie va être un enfer ! Ces regards moqueurs seront bien plus terrifiants que celui d’un homme qui ne vous regarde pas, parce qu’occupé à gonfler ses biceps et ses abdos ou parce que vous ne l’intéressez pas. Je ris d’autant plus que je fais du bikram yoga (du yoga à la chaleur) et que toutes les femmes sont dans la tenue la plus réduite possible pour endurer la chaleur, avec leurs corps luisants de sueur, se contorsionnant dans des positions à faire fantasmer n’importe quel homme normalement constitué. Et des hommes normalement constitués, nous en avons dans nos cours, va-t-il falloir les virer ? Il faut dire que le yoga va avec un état d’esprit plus spirituel, apparemment, que celui que l’on peut trouver dans les salles de sport, dans la tête de certaines femmes… Qui met du sexe partout ?!

Je pense qu’il est temps que vous arrêtiez, Mesdames, de vous voiler la face, car plus j’y pense et plus j’ai l’impression de vivre dans un pays musulman… Sauf que cette fois-ci, ce sont les femmes qui imposent des règles sclérosantes, comme si dévaloriser les hommes pouvait vous protéger. Vous clamez votre manque de confiance en vous, votre incapacité à vivre avec ce que vous appelez le sexe opposé. Vous n’acceptez pas d’être regardées en train de faire du sport, vous n’êtes pas capables de remettre un homme à sa place s’il outrepasse les règles de la courtoisie (cela dit, juste vous regarder, c’est déjà les dépasser ! Alors, vous dire « bonjour », qu’est-ce que c’est ?!). Vraiment, je suis heureuse d’avoir 52 ans et je me dis que vous n’avez pas eu le temps de tous les castrer.  On s’étonnera que je ne veuille pas d’un Québécois ! Celui qui sera mon Roi vous aura échappé et prônera des principes de virilité et de galanterie, il vous affronte certainement déjà vous remettant à votre place, comme je le fais moi-même. Je suis pour l’égalité des sexes, pas pour la domination des femmes ! Si vous détestez les hommes, mesdames, c’est parce que vous êtes enragées après les névrosés que vous avez attirés, à cause de votre déséquilibre, ou parce que vous êtes des homosexuelles allergiques aux hommes. Personnellement, je n’attire que des gentlemen que je veux continuer à côtoyer dans les salles de sport, dans les autobus, dans les supermarchés et dans mes conférences ! Quant à vous, Messieurs, je vous ai déjà dit que vous finirez, si vous vous laissez faire, comme des vers géants : vous n’aurez plus besoin des yeux, puisque vous n’avez pas le droit de regarder, plus aucun poil, puisque vous devez vous raser et plus le reste non plus, surtout si vous vous faites vasectomiser contre votre gré !

Il est grand temps, les gars, de lire « Tu veux ou tu veux pas ? » pour éviter les castratrices et fréquenter celles qui vous respecteront, prendront soin de votre virilité et de vos attributs ! Quant aux femmes qui sont d’accord avec moi et dont l’équilibre permet d’apprécier les hommes qui aiment les femmes, mon nouveau livre numérique vous fera le plus grand bien aussi. Aidez-moi à sauver les hommes ou ce qu’il en reste !

Sortie aujourd’hui du e-book sur les relations hommes/femmes « Tu veux ou tu veux pas ? »  Les 13 premières pages sont téléchargeables gratuitement sur le site : www.pascalepiquet.com

Nouveau ! Lisez le e-book « Pourquoi récupérer son ex, là est la question. Comment survivre à une rupture, là sont les réponses ! » : http://www.pascalepiquet.com/pourquoi-recuperer-son-ex.php

Écoutez Pascale Piquet régulièrement, à la radio :

Chronique hebdomadaire :

95.7 FM au Saguenay-Lac-St-Jean : Écoutez la chronique décapante de Pascale Piquet avec la complicité de John Ferguson et son équipe, tous les mercredis à 16h15 ! Écoute en direct : www.saguenay.radiox.com/accueil

Chronique mensuelle :
94.1 FM à Sept-Îles : Écoutez le trio détonnant David Tancrède, Valérie & Pascale Piquet, tous les premiers mercredis de chaque mois à 16h40 ! Écoute en direct : www.le941.com

Lisez le second livre de Pascale Piquet : « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Michel Lafon)

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », et téléchargez le guide « Arrêtez de souffrir, construisez votre bonheur », pour développer confiance et estime chez vous. En vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

Prenez une dose de bonne humeur : suivez Pascale Piquet sur Twitter www.twitter.com/pascalepiquet

FACEBOOK : page professionnelle « Pascale Piquet »

Et lisez la chronique de Pascale Piquet, chaque mercredi !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?