Aimez MaChronique !



Focus sur la restauration de tapis

Partagez cet article !

Actuellement, la réparation et la restauration de tapis requièrent non seulement du savoir-faire, des techniques spécifiques et de la patience, mais également une large connaissance de l’histoire de tapis. Il s’agit de tapis créés avec des matières naturelles, des couleurs végétales et en fonction des méthodes de tissages spécifiques à chaque territoire dans le monde. Zoom sur la restauration de tapis.

Déterminer la valeur de la restauration de tapis

D’abord, une visite d’expertise est essentielle pour évaluer l’avantage en termes de restauration de tapis. En effet, il est fortement recommandé de savoir qu’une restauration n’est seulement justifiée qu’à condition que son tarif n’atteigne pas 35 % du pris de marché du tapis. La visite d’expertise préliminaire prend en compte la valeur marchande de la pièce textile en question une fois sa réparation finie. Le choix de la technique de restauration sera alors fait en fonction de l’état de préservation ainsi que de la valeur du tapis confié. Le plus souvent, elle se compose d’un retissage à l’identique, effectué à la main au moyen de couleurs et fils adaptés.

La réparation de tapis anciens : trous, usures et retissage de frange

La grande majorité des prestataires de réparation et restauration de tapis interviennent sur les tapisseries anciennes, tapis anciens, tapis en laine, kilims, tapis en soie, tapis d’Iran, tapis moderne, tapis Ghoum, tapis turc. Ils réalisent la réparation des trous, traitement des tapis mités, réparation des usures et des franges ou encore renforcement de lisières, retissages des motifs, entretien des couleurs, peignage des poils, lavage à la main, remise en état après sinistre.

Nettoyage et réparation et de tapis

Si votre tapis nécessite un nettoyage, vous pouvez confier la tâche à un expert en la matière. Il faut savoir que les tapis qui sont confiés à ces professionnels sont dépoussiérés puis lavés à fond à grande eau, séchés et dépoussiérés de nouveau.

Il est vivement recommandé de prendre en compte la tenue des couleurs du tapis et surtout sa fragilité. Certaines souillures peuvent être enlevées aisément, mais certaines requièrent plus de travail et parfois même le renouvellement de la laine. Un traitement anti-acariens ou anti-mites est aussi possible. Pour information, un lavage standard revient à environ 20 euros par mètre carré et le délai est de 3 semaines maximum.

Quant à la réparation, normalement tout est réparable : déchirures, trous, usures, consolidation de lisière. Il est essentiel d’évaluer convenablement le tapis, que ce soit sa valeur sentimentale ou sa valeur commerciale. Sachez qu’une restauration totale n’est pas toujours utile, un renforcement peut suffire à garder le tapis en bon état.

Ce qu’il faut faire pour garder les couleurs d’origine

Tous les prestataires garantissent à leurs clients de bien conserver les couleurs d’origine des tapis qu’ils s’engagent à restaurer. Pour garder la belle teinte d’origine d’un et apporter à toute clientèle la meilleure prestation possible, les équipes responsables de restauration créent eux-mêmes leurs propres couleurs. Les clients sont ainsi assurés de retrouver leur tapis en parfait état.

Alors, opter pour une clinique de tapis pour la restauration d’un tapis est choisir un service d’exception. Pour répondre aux attentes, ce type de prestataire fait bénéficier à sa clientèle une garantie de quelques années sur les travaux de restauration effectués.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !