Aimez MaChronique !



Feu arrière gauche : nos conseils pour le remplacer

Feu arrière gauche : comment le changer soi-même ?

Partagez cet article !

Sur la route, les feux permettent de mieux voir lorsque la visibilité est mauvaise, mais aussi d’être vu et de donner de précieuses indications aux autres automobilistes. Ainsi, lorsque son feu arrière gauche est défectueux, cela peut représenter un danger pour soi, mais aussi pour les autres usagers de la route. Il est alors important de rapidement remédier au problème en amenant son véhicule chez un professionnel ou en changeant soi-même son feu arrière gauche.

Changer un feu soi-même, c’est possible !

Lorsqu’un feu présente un dysfonctionnement, il est recommandé de vite effectuer le remplacement de ce dernier sans quoi on s’expose à différents dangers, mais aussi à une contravention. Il s’agit parfois simplement de changer une ampoule, auquel cas disposer d’une boite d’ampoule adaptée à son véhicule peut être utile, mais parfois c’est tout le feu qui est à remplacer.

Pour économiser des dépenses, on peut donc suivre un tutoriel en ligne qui permettra de changer soi-même son feu arrière gauche et d’éviter d’avoir à se rendre dans un garage. D’ailleurs, on peut aussi trouver son feu arrière gauche d’occasion plutôt que neuf sur des sites comme GP26 afin de réaliser d’autant plus d’économies. Si la manœuvre dépend des modèles, elle est le plus souvent semblable d’un véhicule à l’autre et consiste principalement à :

  • Enlever la protection arrière (tissu, moquette, cache en plastique…)
  • Localiser les écrous
  • Retirer les écrous du goujon fileté à l’aide d’un cliquet et d’une douille profonde
  • Retirer l’ampoule de la douille
  • Enlever le dispositif
  • Refaire la manœuvre inverse en fixant un nouveau dispositif de feu arrière gauche

Le plus souvent, la manœuvre est plus parlante en image c’est pourquoi visionner des tutoriels en vidéo peut être d’une aide précieuse afin d’effectuer les bons gestes. On s’assurera cependant de disposer des outils adéquats ainsi que du bon modèle de feu arrière gauche pour remplacer le précédent.

Feu défectueux : quelles sont les sanctions ?

Un feu défectueux représente un véritable danger sur la route. À l’avant, les feux de route et de croisement sont indispensables pour voir tout comme les clignotants pour signaler ses changements de direction. C’est aussi le cas à l’arrière puisque l’on retrouve les feux de position qui permettent de plus facilement repérer un autre véhicule lorsque l’on se retrouve derrière lui et que la visibilité est mauvaise, les feux clignotants pour signaler les changements de direction à l’arrière, mais aussi les feux de recul pour les marches arrière, les feux stop pour signaler un freinage ou encore les feux de brouillards arrière et les feux de détresse pour signaler un problème. À l’avant comme à l’arrière, chaque feu a donc une fonction bien précise et nécessaire pour sa sécurité.

Qu’il s’agisse du feu arrière gauche comme de tous les autres dispositifs d’éclairage et de signalisation, la loi sanctionne tout manquement à ses obligations de la part du conducteur. Ce dernier a en effet pour rôle de s’assurer que ses feux sont tous en parfait état de fonctionnement. À défaut, une contravention de 3e classe soit de 68€ minorée à 45€ peut être dressée. Par ailleurs, contrairement aux idées reçues, disposer d’une boite d’ampoule n’est pas obligatoire dans sa voiture, mais seulement recommandé (plus d’informations sur les réglementations sur la route en ce qui concerne les feux ici).

Dès lors que son feu arrière gauche présente un dysfonctionnement, s’il est possible d’effectuer la réparation soi-même, il est conseillé de ne pas attendre.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !