Faire poser des rideaux anti bruit, pour baisser la gêne sonore du quotidien

Partagez cet article !

Les capacités auditives humaines s’étendent de 20 à 20 000 Hz : en deçà et au-delà, les sons ne sont pas perceptibles par l’oreille.

Une enquête ifop, effectuée en septembre 2014 révèle que 86 % des Français sont gênés par le bruit à leur domicile.

Comment savoir les effets du bruit sur notre santé ? Zoom sur l’échelle répertoriant les niveaux de bruits !

Le bruit est caractérisé par une fréquence, exprimée en Hz, un niveau, en dB et une durée. Les données temporelles sont définis par son caractère continu, intermittent, stable ou impulsionnel.

Assez logiquement, l’échelle de bruits à 0 dB par le seuil d’audibilité. Le seuil de 20 dB est comparé à un vent léger.

L’échelle de bruit est ensuite rythmée par des repères de référence pour permettre à ses lecteurs de faire correspondre un niveau sonore à une situation.

Concrètement, le nombre de dB est estimé à 30 dans une chambre à coucher ; pour une salle de séjour, le niveau de son est de 40 dB. Arrivé à 70 dB, il renvoie aux bruits d’une salle de classe. A noter que le bruit d’une voiture est situé à 80 dB.

Des Livres pour Changer de Vie !




Le seuil de dangerosité est établi à 85 dB : au-delà de ce seuil, il y a un réel risque de dommages auditifs. Le seuil de la douleur est fixé à 120 dB : un niveau qui reste en dessous d’un décollage d’avion (140 dB).

Sur la base de cette classification, la douleur survient bien après la nocivité du bruit.

Parmi les effets objectifs observés, une perturbation du sommeil, les sifflements aigus et les bourdonnements, les acouphènes…

Dans les problèmes générés dits subjectifs, un comportement agressif, la baisse de l’intérêt à égard d’autrui, des performances intellectuelles…

Parallèlement aux actions sur les sols, les murs, les plafonds, les fenêtres, le recours aux rideaux phoniques diminue les nuisances extérieures

Classés par catégorie, il y a deux sortes de bruits : les aériens (extérieurs comme intérieurs) et les solidiens (chocs et équipements)

En intervenant sur les murs, les plafonds et les sols, ces travaux permettent de réduire les bruits solidiens et aériens intérieurs.

En travaillant sur la menuiserie des fenêtres et ses vitrages, il est possible de diminuer les bruits aériens extérieurs. Mais cette première performance peut être sublimée avec des rideaux phoniques

Rien qu’avec 3 couches, la baisse peut aller jusqu’à 11dB ! Avec un modèle 5 couches, la baisse est de 16 dB ; avec 7 couches, de 18 dB.

Aimez-vous ce texte ?

Vous êtes certainement arrivé(e) à cette conclusion, plus vous augmentez les couches, plus le gain de dB est important.

Pour info, plus le nombre de couches augmente, plus le rideau acoustique devient lourd : veillez à choisir le système d’accroche adapté.

Les tissus utilisés pour ces rideaux ne sont pas ordinaires, ils coûtent plus chers à cause de leur atout phonique.

Aujourd’hui, il existe de nombreux modèles en beaucoup de couleurs pour convenir à tous les types d’intérieur.

Pour connaître tous les détails des rideaux anti bruit, cliquez tout simplement ici : accédez à la boutique objectifsilence.com/rideau-anti-bruit

Partagez cet article !