Emploi saisonnier : enjeux et perspectives

Partagez cet article !

Pour mener à bien leurs activités et faire face à leurs engagements, les professionnels du secteur touristique ont nécessairement besoin de proposer des emplois saisonniers. Ils font ainsi signer des contrats de courte durée qui imposent généralement des prises de poste rapides. Mais il apparaît la nécessité de mettre en place des dispositifs de politiques publiques adaptés afin d’améliorer les conditions de travail des saisonniers. Il est important d’y accorder de l’intérêt, car les enjeux sont nombreux.

On note par exemple le fait que les travailleurs saisonniers ne soient pas à l’abri des difficultés que rencontrent les salariés ordinaires, notamment la sécurisation de leurs parcours professionnels. Aussi, il n’est pas facile de donner le nombre précis de personnes concernées par les emplois saisonniers. Dans tous les cas, les gouvernants sont soucieux d’œuvrer pour que des perspectives intéressantes encouragent les gens à avoir plus confiance en ce genre de job.

La nécessité de sécuriser le parcours des saisonniers

Certaines personnes ne vivent que de la saisonnalité. Mais elles n’ont pas la certitude que leur avenir sera merveilleux en optant pour cette façon de travailler. La mise en place de dispositifs visant à sécuriser leurs parcours est impérative, car ça leur permettra de ne pas désespérer. Dans certains territoires et diverses branches professionnelles, ce type de dispositif existe et a permis d’améliorer les conditions de travail des saisonniers ainsi que leurs conditions de vie et facilite leur accès à la formation. Il faudrait donc qu’on s’en inspire pour que les saisonniers des autres régions soient mieux logés. Toutefois, pour le développement de ces dispositifs, il est capital d’avoir une connaissance profonde de ces travailleurs et des entreprises qui les recrutent.

Pourquoi le nombre exact de saisonniers n’est pas connu ?

Il est difficile de donner le nombre exact de saisonniers, car aucune étude, aucune statistique et aucun dispositif administratif ne permettent d’avoir cette information. En fait, cette difficulté vient du fait qu’il existe plusieurs types de contrats pour employer des saisonniers. En outre, certains de ces contrats sont très courts, ce qui ne permet pas de bien identifier les emplois saisonniers. Aussi, il est indispensable d’indiquer que la quasi-totalité des activités et des territoires a la possibilité de recourir aux services de ce type de travailleur. En plus de cela, on ne sait pas véritablement ce qu’il faut prendre en compte. Doit-on considérer le nombre d’emplois saisonniers, le nombre de contrats, le nombre de personnes ayant un emploi saisonnier dans l’année ou encore le nombre d’heures travaillées ? Des réflexions sont en cours pour savoir ce qu’il faut considérer pour que le nombre total des saisonniers soit su.

Aimez-vous ce texte ?

La nécessité pour les employeurs des saisonniers de travailler avec des experts-comptables

Un autre enjeu non moins important est la nécessité pour les employeurs des saisonniers de prendre des dispositions afin de bien s’occuper des personnes recrutées. Travailler avec des experts-comptables spécialistes de l’intersaison est par exemple essentiel pour avoir la certitude de poser les actes recommandés par la loi afin de respecter les droits des saisonniers. Le cabinet d’expertise comptable SR Conseil est à la disposition des professionnels des loisirs sportifs, des métiers de la montagne et du tourisme qui ont besoin d’employer des saisonniers. Son département Intersaisons a d’ailleurs été créé à cet effet et intervient habilement dans le domaine de la comptabilité, de la fiscalité, du juridique et de la protection sociale.

Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !