Effort Physique Et Tapis Roulant

Partagez cet article !

S’il est vrai que la santé n’a pas de prix, mais qu’elle a un coût, il est également vrai que son coût ne saurait être élevé si un minimum de précautions est pris. En réalité, tout organisme est doué de fonction de régulation et de bien d’autres fonctions encore. Elles ont pour finalité de maintenir l’organisme en bon état. Aussi, elles veillent sur le bon déroulement de chaque organe en rapport avec le corps tout entier. C’est d’ailleurs ce qui explique le fait que, quand une partie du corps est éprouvée, c’est l’ensemble qui subit cette passion ou cette affection. Dans cette perspective, il convient d’éviter tout ce qui peut entraver le bon fonctionnement de quelque partie du corps et donc de l’organisme tout entier. Cela passe par plusieurs moyens. Entre autres méthodes, il y a l’hygiène de vie. C’est l’ensemble des règles à observer durant le vécu quotidien et qui consiste en attitudes simples, en comportements prudents et en principes devant guider les actes à poser. Il y a en plus les activités physiques. De fait, elles sont de plus en plus contestées par la production d’outils et de gadgets dont la visée est de faciliter la vie, en réduisant au maximum les efforts physiques qui doivent être fournis. Le passage à la modernité est caractérisé par l’accès aux produits technologiques mis à disposition. À travers eux, il est récusé la souffrance et la douleur. Or, si la douleur est physique, la souffrance quant à elle est morale et spirituelle. Mais parvient-on à éliminer la douleur de la vie ordinaire avec ces gadgets ? Le tapis roulant s’inscrit-il également dans le sillage de la facilitation ?

La suppression de toute forme de douleur dans la vie n’est pas condamnable en soi, car c’est déprimant d’avoir mal quelque part, et à moins d’être masochiste. Personne ne tolère le mal physique. Est-ce pour autant qu’il doit être éliminé à tout prix et à tous les prix ? Cela n’est déjà pas possible, pour la simple raison que la douleur fait partie de l’essence animale des hommes. Comme les animaux, les personnes ressentent le mal en eux suite aux affects extérieurs ou intérieurs. Un faux pas lors de la promenade peut arriver avec toutes les précautions prises pour l’éviter. Une écorchure à la maison survient quand on range par exemple ses effets dans la commode. Les outils technologiques ne dispensent donc pas de toute douleur. Mais en est-il de même du tapis roulant ? A-t-il aussi pour but d’éliminer toute douleur ?

Le tapis roulant est un ergomètre, c’est-à-dire un appareil conçu pour des exercices physiques dans un espace réduit. Il peut donc être mis chez soi ou dans une salle de gymnastique. Grâce à cet appareil, un certain nombre de risques sont évités pour la pratique du sport. Ce sont les conditions climatiques, des accidents liés à l’environnement, des incidents entre personne, et bien d’autres. Cet instrument d’éducation sportive a pour fonction principale de faire produire des efforts physiques. Ceux-ci permettent à la fonction de régulation de jouer pleinement son rôle en stimulant la circulation sanguine. Or pour ce bien fait, il en résulte conséquemment de la douleur.

En pratiquant le sport grâce au tapis roulant, on améliore son état de santé tout en fournissant des efforts. Or cet outil est un autre gadget technologique qui, comme les autres, concentre son activité à un endroit précis et élimine tout risque d’insécurité qui aurait des effets néfastes sur la personne. Cependant, cet appareil cause des douleurs, d’ailleurs comme beaucoup d’autres, mais à des fins utiles. Il ressort donc le fait que progrès technologique ou accès au modernisme ne rime pas toujours avec élimination de tout effort physique. Le changement qui est opéré est celui des conditions environnementales.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !