École de radio, école de télé, cours de radio, cours de télé!

Partagez cet article !

L’animateur radio télé comparable à un athlète de haut niveau!

 

J’œuvre dans le merveilleux métier des communications professionnelles depuis 26 ans. Curieusement, ce que je constate depuis un grand nombre d’années, c’est que plusieurs animateurs et animatrices radio et télé, une fois bien installés dans leur métier, cessent de répéter et de travailler à s’améliorer au quotidien. Beaucoup ne font plus de diction, ne font plus de pose de voix, ne travaillent plus leur technique de respiration. Et même plusieurs qui font maintenant partie de notre clientèle ne prennent même pas le temps de se voir, de regarder l’émission à laquelle ils ont participé, d’écouter l’émission radio qu’ils ont animée, afin de repérer quels sont les points à améliorer et comment on peut pousser son animation un peu plus loin.

 

Pourtant, ma façon de voir les choses est la suivante. Un animateur radio télé est comparable à un athlète de haut niveau. Pour un athlète, il est hors de question de ne pas s’analyser, de ne pas se remettre en question et de ne pas s’entraîner jour après jour. Plus ils deviennent compétitifs, plus ils s’entraînent, plus ils sont disciplinés, plus ils s’entourent de coachs qui vont les aider à se dépasser. Pourquoi cette même logique ne s’appliquerait-elle pas dans le monde de la communication professionnelle ?

 

Des Livres pour Changer de Vie !




Pis encore, de nos jours les dirigeants en radio et en télé n’ont plus le temps de coacher et d’accompagner les animateurs. Alors le risque que l’animateur plafonne rapidement est encore plus élevé. Et c’est un métier qui est exigeant, qui demande une vivacité d’esprit, une originalité. C’est pourquoi, si on ne prend jamais le temps de s’écouter, de se réévaluer, de remettre en question son travail et surtout qu’on ne prend pas le temps de s’entraîner quotidiennement, n’y a-t-il pas un grand risque que rapidement on soit dépassé ou, pire encore, qu’on soit congédié, dépassé par le ou la jeune animateur/trice qui arrive avec une fraîcheur, une originalité et une grande passion ?

 

La discipline et la rigueur doivent être appliqués au quotidien et, à mon sens, un animateur / une animatrice devrait se remettre constamment en question et s’évaluer à tout le moins une fois par semaine ou encore une fois aux deux semaines.

 

Les plus grands se connaissent. Les plus grands savent ce qu’ils doivent améliorer. Les plus grands sont disciplinés. Les plus grands savent se pousser au dépassement. Est-ce que vous faites partie des plus grands ?

 

Aimez-vous ce texte ?

Votre coach,

 

Stéphan Roy

www.ecolestephanroy.com

Partagez cet article !