Aimez MaChronique !



Croissance personnelle ou décroissance personnelle ? Attention : Charlatans !

Partagez cet article !

CROISSANCE PERSONNELLE OU DÉCROISSANCE PERSONNELLE ? ATTENTION : CHARLATANS ! 

 

Dans l’émission de Denis Lévesque, sur LCN et TVA, le vendredi 17 février 2012, à laquelle je participe pour éclairer le public sur la hutte de sudation, il est clair et judicieux que l’animateur, dans ses questions, se fait le porte-parole du public : comment peut-on en arriver à mettre sa vie en danger et, pire, à en mourir, sous prétexte de croissance personnelle ?! Au mois de juillet 2011, Chantal Lavigne meurt des suites d’un étrange rituel : recouverte de boue et enveloppée dans du plastique, avec une boîte en carton sur le visage, on la pousse à rester pendant neuf heures dans cette situation. Elle décède à l’hôpital des suites de ce « traitement » et le médecin annonce qu’elle est morte « cuite ». La santé des autres participants a été également altérée : déshydratation, vomissements, évanouissement. Ce n’est pas le premier accident : d’autres personnes ont trouvé la mort, notamment dans une hutte de sudation aux États-Unis. Et quand on réalise que ce sont des gens qui cherchaient à sortir de leurs suffrances, parce qu’ils croyaient en la vie, on est en droit de se demander comment ont-ils pu penser trouver la sérénité dans des situations traumatisantes, voire mortelles… ?

 

Mon métier de coach est de déprogrammer les événements malheureux survenus dans votre vie, depuis votre conception jusqu’à aujourd’hui, voire même déprogrammer des traumatismes. Si je fais partie de la Corporation des praticiens en médecines douces du Québec (CPMDQ), c’est bien parce que le processus est en phase avec le respect de la personne et, comme le nom l’indique, à travers une médecine douce et non un entraînement de commando militaire. Chercher la paix dans la violence et la souffrance raisonne dans ma tête comme une forme de sado (le gourou)/maso (le participant) plutôt que comme une solution. Soigner le mal par le mal, c’est, à mes yeux, soigner un traumatisme par un autre traumatisme et pour moi, ça ne fait qu’un traumatisme de plus,  ravivant les autres. Des personnes broyées par la vie, j’en reçois tous les jours et c’est certain qu’elles sont prêtes, que vous êtes prêt, à n’importe quoi pour vous arracher ces souffrances du corps, mais je vous conseille d’être prêt à n’importe quoi de positif ! Ces soi-disant thérapies qui vous font affronter la mort, au lieu d’aimer la vie, qui vous mettent dans des situations terrifiantes au lieu de vous apporter la douceur et la paix peuvent-elles produire l’effet escompté ?

 

Les gourous ou autres ne sont que des Trous noirs affectifs avides de pouvoir qui donnent un peu à des Desperados, leur faisant croire qu’ils les accueillent, les aiment et les comprennent, pour tout leur prendre : leur argent, leur femme, leurs filles et… leur vie. Un Desperado a un tel besoin d’être reconnu que lorsque quelqu’un fait semblant de le faire, il/elle tombe dans le panneau et lui donne tout. Comme une prostituée défend son « maquereau », le Desperado défend la philosophie de celui ou celle qui est en train de le dépouiller. Le plus fort, c’est que celui qui se prend pour la réincarnation ou le canal d’une entité quelconque en est tellement persuadé, qu’il en persuade les autres. Le Trou noir affectif peut vous faire passer des vessies pour des lanternes, parce qu’il croit profondément être investi d’un pouvoir quelconque.  C’est ainsi qu’il utilise la crédulité et la fragilité de personnes qui se sentent perdues et pensent avoir enfin trouvé une « famille », une appartenance à travers un groupe, quel qu’en soit le chef. J’aime ça quand on me soupçonne d’être gourou d’une secte, simplement parce que le public ne comprend pas la PNL (programmation neuro linguistique) : l’être humain a toujours craint ce qu’il ne connaît pas. Mon métier est de redonner à chacun son autonomie et sa liberté, en adoptant une philosophie de vie épanouissante qui maintient mes clients dans le bonheur, pas dans la soumission, ni dans l’adoration de quelqu’un d’autre. Je vous enseigne à être des dominants : vous ne dominez personne et personne ne vous domine, car rien ni personne ne doit vous mettre à genoux. Encore moins vous faire faire de fausses cérémonies qui mettent votre vie en danger… Maintenant, comme je l’ai écrit dans « Le syndrome de Tarzan » (Béliveau éditeur), si la secte est composée des pompiers ou des rugbymen du calendrier, je réviserais ma position, quant au fait d’être gourou ! Je sais, je suis redevenue vierge, après 10 ans d’abstinence, néanmoins, ce n’est pas parce qu’on est au régime qu’on n’a pas le droit de regarder le menu !

 

La cérémonie de l’Inipi (ou sweat logde ou encore hutte de sudation), qui vient des Amérindiens, m’a inspirée pour travailler en profondeur avec mes clients : le rituel fait en sorte que chaque participant soit en transe instantanément, ce qui facilite le travail avec le subconscient (tous les détails sur mon site http://www.pascalepiquet.com/coaching-inipi.php).

Mais en aucun je n’oblige mes clients, d’une part à y participer et d’autre part à rester dans la hutte contre leur volonté, pour les obliger à dépasser leurs limites. Quand vous obligez quelqu’un à faire quelque chose, c’est purement de la domination : comment pouvez-vous décider de la résistance de la personne, sans connaître son dossier médical ni sa condition physique ? Normal que ces méthodes tuent des gens. Ma philosophie étant de rendre chaque personne responsable de sa vie, je la laisse décider de la façon dont elle vivra la cérémonie : dès qu’elle a envie de sortir, parce qu’une émotion ou/et la chaleur l’incommodent suffisamment pour qu’elle désire prendre l’air, elle en a le droit. C’est à elle de se dépasser et non à moi de l’obliger à le faire. Et de toute façon, ce n’est pas le concours de celui qui restera le plus longtemps à la chaleur, mais plutôt un chemin que chacun fait à sa façon, dans l’énergie du groupe.

 

Avant d’accepter qu’une personne entre dans l’Inipi avec moi, je valide si elle est en bonne santé et si elle ne prend aucun médicament. Sur ce dernier point, je suis intransigeante : dans le cas de médication, je n’accepte pas la personne. Ni dans le cas de problèmes de santé. J’ai conscience que si la cérémonie se passe mal, quelles qu’en soient les raisons, le remède sera pire que le mal. Et l’objectif est d’en ressortir « grandi », pas diminué ! Quand vous vous laissez convaincre de vous livrer à des rituels étranges, douloureux, mettant votre vie en danger, est-ce que ça vous paraît logique de souffrir encore plus pour régler une souffrance ? Peut-être que ce serait une bonne idée de valider si la personne est de confiance, vérifier si elle appartient à une corporation, quels sont ses diplômes, avant de vous livrer corps et âme à sa volonté. Souvent, les charlatans (définition : Imposteur qui exploite la crédulité des gens en se faisant passer pour un guérisseur, un savant, un maître spirituel), n’appartiennent à aucune  corporation et n’ont pas de diplômes. Si mon site est si riche en informations (mon webmaster s’arrache les cheveux tellement il y en a !), ayant écrit deux livres, réalisé un DVD « Comprendre la Vie » et plusieurs vidéos, en plus des chroniques, c’est bien pour que le public sache, pour que vous sachiez, si ma philosophie de vie et mes valeurs sont en adéquation avec les vôtres, si mon « gros bon sens » vous parle.

 

Car il s’agit bien de valeurs : choisir quelqu’un qui vous heurte dans vos valeurs, c’est déjà vendre votre âme au diable. Et c’est ainsi que certains charlatans iront jusqu’à vous faire déshabiller et subir des abus en tous genres, en plus de vous prendre tout votre argent. Renseignez-vous sur les techniques que cette personne compte utiliser avec vous, puis faites des recherches pour valider que ses techniques sont répertoriées. Enduire quelqu’un de boue et l’emballer dans du plastique avec un carton sur la tête, alors que la veille vous aurez passé trois heures dans un cercueil ne correspond  à aucun rituel répertorié. La hutte de sudation, si. Bien sûr, me direz-vous, je parle de décès au début de la chronique, dans ce rituel, mais comme tout rituel, il y a des consignes de sécurité à respecter. Ce qui rassure mes clients, c’est le fait de pouvoir sortir de la hutte, quand ils le souhaitent, de boire de l’eau, quand ils en ressentent le besoin et de savoir que je suis là pour les guider et les épauler dans leur démarche et non les contraindre à quoi que ce soit. Je n’ai jamais perdu un client, ni eu d’accident : nous travaillons sur le subconscient et non sur la capacité du corps à résister à des situations extrêmes.

 

Bien sûr, la hutte de sudation peut vous paraître être un rituel bizarre ou farfelu : il faut en comprendre le principe. Dans le noir complet, vous n’échappez pas aux images ni aux inconforts que le subconscient vous envoie : vous êtes face à vous-même et accompagné, car je suis là pour aider chaque participant à décoder ce qu’il s’y passe. Tous mes clients ont adoré cette cérémonie et certains la font régulièrement, conscients de tout le bien que cela leur apporte. Mais je ne suis pas là pour vous convaincre d’en faire l’expérience : je suis là pour vous encourager à la prudence, car fragilisé par une trop grande souffrance, vous vous jetez dans la gueule de n’importe quel dictateur qui se prend pour la réincarnation de je ne sais qui ou le canal de je ne sais quoi et risque de vous enfoncer encore plus dans vos souffrances, voire vous envoyer à la mort. C’est ce qui est arrivé à Chantal Lavigne et à d’autres. Et dans le meilleur cas, ces gens-là vous poussent à la faillite, car votre argent va y passer. C’est le cas du conjoint de Chantal qui devra peut-être vendre leur maison, pour éponger les dettes contractées pour payer les formations qui ont précipité la mère de ses enfants vers sa fin.

 

Bizarrement, vous avez peur de ce que vous ne connaissez pas, mais vous êtes capable de vous jeter dans un rituel « bidon », juste parce que le gourou vous en aura convaincu. Toutes les bêtises que j’ai pu entendre au sujet de la PNL (programmation neuro linguistique) ou sur l’hypnose m’ont toujours fait sourire : ce n’est pas l’outil qui est dangereux, mais la personne qui s’en sert. Hypnose et PNL entre les mains de dominateurs et le résultat est désastreux. Alors qu’entre les mains de personnes intègres, le résultat est sidérant. Je suis sidérée tous les jours ! Et ce sont mes clients qui me sidèrent : le miracle, c’est eux ! Alors si vous voulez grandir, reprendre le contrôle de votre vie, barboter dans un bonheur bien mérité, allez vers ceux qui sont déjà heureux et dont le métier est de guider ceux qui veulent l’être. Et si on vous propose de souffrir pour sortir d’une souffrance, j’espère que cela allumera une lumière dans votre tête : c’est d’une médecine douce dont vous avez besoin et non d’une formation militaire pour les troupes de l’extrême !

 

Parce que si c’est l’extrême que vous cherchez, j’ai quelque chose à vous proposer, plus fort que le fait d’endurer neuf heures, couvert de boue et dans du plastique : apprendre à dire « non » à ceux qui profitent de vous, éliminer de votre entourage les personnes toxiques, virer les négatifs ou les neutraliser, choisir un job que vous aimez et un patron qui vous apprécie, avoir un domicile douillet dans lequel vous vous sentez bien, muscler votre confiance et votre estime pour accéder au bonheur et y rester. Ça, c’est de l’extrême ! Et c’est productif, car vous y allez à votre rythme et une fois le rythme croisière atteint, tout ce que vous risquez, c’est de passer votre vie dans le bonheur et la sérénité. Alors, soyez prudent et cohérent : allez vers des thérapies ou rituels qui vous parlent et qui sont sécurisants et non dangereux. Car enfin, c’est de la croissance personnelle que vous voulez, pas de la décroissance !

 

Lisez « Gagnez au jeu des échecs amoureux »
(Michel Lafon) et la nouvelle chronique de Pascale Piquet, chaque mercredi !

 

Commandez le nouveau DVD
« Comprendre la Vie »
, et téléchargez
le guide « Arrêtez de souffrir, construisez votre bonheur »
, pour
développer confiance et estime chez vous. En vente exclusive sur le site
www.pascalepiquet.com

 

Prenez, une fois par
jour,  une dose de bonne humeur :
suivez Pascale Piquet
sur Twitter ! Abonnez-vous :
www.twitter.com/pascalepiquet

 

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?