Comment savoir si mon enfant doit porter des lunettes ?

Comment savoir si mon enfant doit porter des lunettes ?

Partagez cet article !

Votre enfant est souvent fatigué, a tendance à loucher, se frotte les yeux, a souvent des maux de tête ? Certains comportements peuvent être l’indicateur de possibles troubles de la vision chez l’enfant. Pas de panique : la majorité des cas sont traités avec une simple prescription de lunettes pour enfant. Dans cet article, nous faisons le point sur les troubles de la vision observés chez l’enfant et les comportements vous permettant de détecter un problème de vue chez lui. 

Troubles de la vision chez l’enfant : une normalité ?

Les problèmes de la vue ne sont malheureusement pas uniquement réservés aux adultes : un enfant sur 4 aujourd’hui est atteint de troubles de la vision. Toutefois, il n’est pas question pour les parents de s’inquiéter. En effet, la majorité des problèmes de vue évoluent lorsque l’enfant grandit, et peuvent s’améliorer avec le temps. De plus, les lunettes s’adaptent désormais plus facilement aux enfants et aux bébés. Les opticiens sont en effet de plus en plus formés et spécialisés dans l’optique dédié aux enfants et aux bébés. 

Bien que la majorité des troubles de la vision puissent être traités, les parents ont un rôle à jouer afin de détecter et traiter au mieux le problème de vue de l’enfant. Pour cela, il est important d’observer le comportement de l’enfant, cela pouvant apporter des indices sur la qualité de sa vision. De plus, il est conseillé de prendre rendez-vous chez un ophtalmologue le plus tôt possible afin de prévenir ou de faire détecter les problèmes de vue par un professionnel.

Les comportements évocateurs des troubles de la vision

Maux de tête, frottement des yeux, incapacité de concentration lors de la lecture ? Autant de signes qui peuvent indiquer que votre enfant doit porter des lunettes. Selon les symptômes observés, il est possible que l’enfant soit atteint par les troubles de la vision les plus répandus : la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme. Nous vous proposons de nous focaliser sur les comportements observables chez l’enfant qui peuvent évoquer ces différents troubles.

La myopie chez l’enfant

Votre enfant atteint de myopie aura la sensation de voir bien de près mais très flou de loin. L’enfant a tendance à s’approcher des éléments qu’il lit (livre, écran, télévision) et force énormément sur ses yeux en les plissant dès qu’il observe quelconque élément loin de lui. A l’école, il peut avoir des difficultés à déchiffrer ce qui est écrit au tableau, cela pouvant engendrer des difficultés scolaires à long terme.

L’hypermétropie chez l’enfant

Un enfant hypermétrope possède une parfaite vision de loin mais une vision très floue de près. Les signes sont d’ailleurs très reconnaissables : votre enfant souffre régulièrement de maux de tête et se frotte souvent les yeux. D’autre part, afin de corriger sa vision, l’enfant force sur ses yeux afin d’effectuer la mise au point. Conséquence : l’enfant souffre régulièrement de fatigue visuelle et générale.

L’astigmatisme chez l’enfant

L’astigmatisme correspond à une vision floue à la fois de près et de loin. Ainsi, l’enfant force énormément sur les yeux provoquant une grande fatigue générale. Ses yeux sont généralement rouges.

Des lunettes adaptées aux enfants pour soigner les troubles

Avez-vous détecté des signes évocateurs de potentiels troubles de la vision ? Avant tout, il est indispensable de prendre rendez-vous chez un ophtalmologue qui confirmera le diagnostic. Généralement, le professionnel de la santé prescrit des lunettes avec des verres adaptés à la fois pour l’enfant et pour le trouble diagnostiqué. Cependant,  certains problèmes ne peuvent être soignés par le simple port de lunettes. Ainsi, l’ophtalmologue pourra prescrire des séances de rééducation chez lui ou auprès d’un orthoptiste pour rééduquer la motricité oculaire.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !