comment entretenir ses vetements ?

Partagez cet article !

L’entretien des vêtements en fait parti, il ne se passe pas une semaine sans que nous recevions un mail nous demandant des conseils d’entretien.

Lavage à la main ? De quelle manière ? Et le pressing, c’est quand ? Je peux utiliser ma machine à laver ?

Et même si ce n’est pas le point le plus drôle de la mode masculine, c’est quelque chose qui est absolument indispensable, car un bon entretien de vos vêtements va directement impacter leur durée de vie. Au contraire, des vêtements mal entretenus convoient une image négligée, cheap, et même parfois sale.

Eh oui, souvent les vêtements de prêt-à-porter bas de gamme s’abîment plus vite et ont des matières de moins bonne qualité que d’autres vêtements de gammes différentes. De ce fait, leur entretien est encore plus capital car l’usure opère beaucoup plus vite.

Dans la pratique, voici des bonnes habitudes à prendre :

ne laissez jamais vos vêtements de PAP grand public roulés en boule, jamais ! Pliez-les.

un bon repassage peut redonner un éclat à une chemise toute froissée.

pliez votre maille de PAP low cost, et ne la suspendez jamais sur un cintre, sinon elle se déformera.

pour les vestes, rangez les toujours sur cintre, si possibles des cintres assez larges (pas les petits cintres métalliques de pressing).

ne vous faites pas trop d’illusion en général.

Je vais être très clair là-dessus : une bonne chemise passe sans problème en machine à laver. J’ai des chemises de gammes et de matières différentes, et je n’ai jamais eu le moindre problème.

L’intérêt de la machine à laver ? Ça lave bien mieux qu’un lavage à la main évidemment ! Surtout au niveau du col et des aisselles. À ce propos, il existe des détachants efficaces contre les tâches situées à ces endroits là. Ce sont des produits dans des petites bouteilles à appliquer 5 minutes avant de mettre votre en chemise en machine. Pensez-y la prochaine fois que vous ferez vos courses…

Normalement, une chemise en popeline, en oxford, ou en twill peut supporter sans difficultés un lavage de 2h (la durée d’un cycle coton sur la plupart des machines à laver). Cependant, je vous invite à mettre la température à 30° (toujours) et l’essorage au minimum.

Si votre chemise est un petit peu fragile, ou si elle a une matière particulière, n’hésitez pas à laver en délicat. Avec le détachant cité plus haut, c’est le meilleur moyen de garder vos chemises le plus longtemps possible

Pour le séchage, JAMAIS de sèche linge (cette machine est le mal absolu, elle ne fera qu’abîmer vos précieux vêtements). Un bon vieux étendoir à linge fera 100 fois mieux le job. Repassez-la correctement, pliez-la et hop, le tour est joué.

Ah, le sujet délicat… C’est presque au cas par cas. Vous n’aurez cependant aucun problème avec des pulls en coton, ils passent sans problème en machine, en délicat (voire même en cycle coton, comme cela m’est déjà arrivé plusieurs fois par erreur).

Pour la maille en laine, normalement, en cycle délicat, dans un sachet exprès pour les textiles fragiles, ça passe sans problèmes. Ne vous amusez jamais à monter la température. Valéry avait ainsi lavé un cardigan à 60° par erreur, et il ressorti en taille 2 ans (et en laine bouillie)

Non, ce n’est pas un débardeur de créateur, mais simplement un filet de lavage !

Le lavage à la main reste le moins dangereux, dans l’eau tiède et avec la moitié d’un bouchon pour textiles délicats (oui, ça existe). Pour le séchage, vous pouvez mettre votre cardigan dans un sachet pour textiles fragiles en essorage minimum (généralement, à 500 tours par minutes, ça va durer 5 minutes) sinon c’est une vraie galère à sécher sans le déformer.

Vous avez sûrement lu qu’il était possible de sécher sa maille entre deux serviettes éponges. C’est effectivement la meilleure option, mais aussi la moins pratique, et de très loin. Je vous défie d’y arriver sans inonder votre salle de bain.

Il y a un point spécial pour le cachemire : c’est une matière qui adore l’eau, donc n’ayez pas peur de le mouiller. Le meilleur lavage reste le lavage à la main, en eau tiède, avec un peu de shampoing. « Massez » votre cachemire dans le lavabo afin de bien le laver, laissez tremper moins de dix minutes, rincez abondamment, et séchez comme pour de la maille classique (en essorage minimum ou entre deux serviettes éponge).

noter : la laine et le cachemire se lavent relativement peu, ce sont des matières qui ne retiennent pas du tout les odeurs de transpiration. À méditer pour ceux qui ressentent un besoin compulsif de laver tous leurs vêtements…

Pressing évidemment. Et c’est non négociable. Maximum 2/3 fois par an… Au delà, la fibre est quand même bien agressée.

Si vous pensiez que le pressing est ce petit endroit délicat où on prend soin de vos vêtements : détrompez-vous ! Les produits chimiques utilisés agressent le vêtement, et le nettoyage à sec implique également pas mal de frottement mécaniques. Alors n’y allez pas trop souvent, si vous ne voulez pas envoyer vos vêtements au paradis du textile un peu trop vite.

Comme pour les chemises, n’importe quel tee-shirt digne de ce nom supporte sans problème un lavage régulier à 30° et un séchage sur un fil à linge. Même les tee-shirts haut de gamme en coton bio se lavent sans difficultés. C’est sûrement la pièce la plus simple à laver…

Pour les tee-shirts ultra haut de gamme, avec des mélanges de soie et de modal par exemple, un lavage en délicat fait complètement l’affaire. Les plus inquiets se tourneront vers un lavage à la main classique…

Et comme d’habitude, JAMAIS de sèche de linge pour les tee-shirts.

. En gros, retenez uniquement trois manières de faire :

le lavage en délicat et retourné : le moins pénible, mais le plus agressif, la toile sera forcément impactée. N’oubliez pas de mettre un bouchon de vinaigre et de la lessive pour textile sombre afin de fixer les couleurs.

le lavage dans votre baignoire, avec toujours votre bouchon de vinaigre et de lessive pour textile sombre. Retournez votre jean, et laissez le tremper une vingtaine de minutes, complètement étendu, au fond de votre baignoire, afin qu’il soit complètement immergé. Rincez abondamment et faites sécher à l’ombre (rappel : JAMAIS de sèche linge !).

et le pressing pour les jeans très haut de gamme avec un délavage ou une matière hyper travaillée.

!

Partagez cet article !
 
 
 

Des Livres pour Changer de Vie !