Aimez MaChronique !



Comment arrêter de se préoccuper de ce que pensent les autres ?

Partagez cet article !

Beaucoup de personnes ont tendance à se juger elles-mêmes et avoir surtout peur du jugement d’autrui, et vous en faites peut-être partie. Quelle que soit l’origine de cette peur, admettez bien que c’est un poids dont il faut vous débarrasser. Quand vous voulez vous conformer à tout prix à ce que pensent les autres, vous vivez presque en permanence avec une espèce de masque social.

C’est normal d’être sensible au regard d’autrui

Se préoccuper de ce que pensent les autres prouve, à tout le moins, que vous êtes une personne empathique. Ceci étant, quand c’est excessif, il faut savoir poser des limites raisonnables. Vous aussi, vous avez droit à l’épanouissement personnel. Poursuivez la lecture pour découvrir les clés pour y parvenir.

Savoir lâcher prise

Plus vous êtes obnubilé de contrôler ce que les autres pensent, plus cela aura de l’emprise sur vos pensées et même, plus vous serez rejeté (par vous et par les autres). Lâchez prise physiquement, en faisant régulièrement de la méditation ou des exercices de respiration profonde, par exemple. Lâchez prise émotionnellement, exprimez-vous et faites les choses de manière naturelle.

Etre authentique

Les autres risqueraient alors de ne plus vous reconnaître si vous essayez de ressembler à quelqu’un d’autre. Des collègues ou des voisins aimeraient ou détesteraient une personne (un numéro) qui n’est pas vous. Et si une âme sœur tombait amoureuse de ce numéro que vous jouez ? Ce serait dommageable, d’autant que tôt ou tard, le masque social finit toujours par tomber… Mais le plus grave, c’est que vous renoncez à une part de votre identité.

Pour approfondir sur l’importance d’être authentique et du développement personnel en général, rendez sur cette page.

Inspirer les autres

Comme tout le monde, vous avez vos talents, vos domaines de prédilection. Vous avez certainement des défauts, peut-être que vous avez essuyé des échecs cuisants. Mais parfois, vos erreurs les inspirent votre entourage.

Être détaché des retours

Si vous êtes attaché à tous les retours positifs, vous serez aussi aux retours considérés comme négatifs. Disons-le, c’est un jeu dangereux. Pour te libérer du jugement d’autrui, il faut vous détacher de tous les retours, y compris les compliments les plus sincères. Le seul retour positif qui importe, c’est le vôtre. Avez-vous été satisfait de vos performances ? Mais surtout, êtes-vous resté fidèle à votre identité ? En somme, libérez-vous de la honte et du sentiment de fierté (dans le sens où vous vous sentiriez supérieur aux autres).

Se définir soi-même au quotidien

Si vous ne le faites pas, les autres le feront à votre place. Si vous ne définissez pas votre propre valeur, vous risquer d’être emprisonné de l’étiquette que vous colleront les amis, les collègues ou la famille.

Focaliser sur ce qui est important

Quand vous aidez une personne, le faites-vous pour être aimé ou par générosité ? Demandez-vous pourquoi vous faites certains gestes ou pourquoi vous renoncez à certaines choses. En somme, à défaut de pouvoir être le meilleur (surtout aux yeux des autres), donnez simplement le meilleur de vous-même.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !