Comment agrandir la maison tout en gardant le confort ?

Partagez cet article !

De nombreuses solutions sont accessibles pour l’extension de la maison en fonction du budget ou du goût du propriétaire. Il est envisageable d’élargir la maison en augmentant la surface habitable avec des modifications, en créant une véranda ou encore en aménageant un comble. Ce dernier offre une surface en plus sur toute la surface de la maison sans recourir à des restructurations massives.

Quels sont les points à considérer avant d’aménager un comble habitable ?

Pour aménager un comble habitable, il faut passer par des changements au niveau de l’architecture de l’édifice pour pouvoir s’offrir plus d’espace. Il faut ainsi procéder à des analyses structurelles, mais aussi tenir compte de quelques points essentiels d’origine juridique et technique pour éviter des risques juridiques, fiscaux ou encore liés à l’effondrement de la structure.

Quand l’aménagement de comble touche à la structure intérieure de la maison comme la modification de la charpente ou de la toiture, il devient un chantier complexe et il faut alors faire appel à un professionnel. Confort Développement Energies dispose de spécialistes pour aménager un comble habitable. S’adresser à un professionnel est nécessaire, car il saura respecter les règles de sécurité lors de l’installation des équipements électriques tels que les climatiseurs. Seul un expert peut agir convenablement en cas de fuite du fluide réfrigérant, car il contient de substances très dangereuses. Ces appareils doivent également être entretenus, un contrôle annuel par un professionnel est recommandé pour éviter ces fuites.

Pour le confort thermique de votre maison, l’entreprise Confort Développement Energies met à votre disposition des équipements de climatisation de marque qui seront installés par une équipe compétente. Elle est également disponible pour réaliser des dépannages des climatiseurs sur Nîmes en cas de besoin. En savoir plus

Avant toute procédure d’aménagement de comble habitable, il faut évaluer et connaitre quelques détails en liaison avec la structure, la loi existante ou encore la taille de la maison.

Il faut tenir compte du coefficient d’occupation des sols avant de faire une extension via la création de comble. Si ce coefficient est de 0.5 alors une surface habitable de 500 mètres carrés pourra être créée à partir d’une surface totale de 1000 mètres carrés. Si la surface habitable dépasse les 170 mètres carrés, on est obligé de recourir à des experts comme des architectes ou des aménageurs de comble et un permis de construction devra être déposé si l’aménagement permet de créer un espace supérieur à 40 mètres carrés.

Pour qu’un comble soit habitable et confortable, il faut suivre la loi Carrez qui dit que la surface de plancher doit se situer au environ de 1.80 mètre soit la taille d’un individu moyen.

Aimez-vous ce texte ?

D’un côté, la pente du toit doit être supérieure à 30% et la charpente doit être non industrielle. Les combles sont dits perdus s’ils ne suivent pas cette loi et seront donc utilisés seulement au rangement de bien.

Puisque le comble est la surface représentant potentiellement le plus de déperditions thermiques, mais aussi située au-dessus d’un logement occupée, l’isolation thermique et acoustique des combles est indispensable pour garder le confort. Il faut ainsi limiter la perte d’énergie en hiver et libérer le plus de chaleur en été en utilisant une résistance thermique et assurer l’étanchéité à l’air. Contre les bruits, il est idéal de poser des sous-couches en rouleaux ou une dalle en béton.

Tout changement de la surface habitable modifiera le calcul du niveau d’imposition ainsi que la taxe d’habitation. L’impôt foncier à payer augmentera. Mais d’un autre côté, l’aménagement de comble étant une amélioration de l’habitat, il est possible de constater une diminution de TVA.

Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !