Coach-Toulouse : Enfants motivation et démotivation

Partagez cet article !

Motivation et démotivation

Définitions

Motivation

Processus physiologique et psychologique responsable du déclenchement, de la poursuite et de la cessation d’un comportement (Larousse, 2000).

Action des forces (conscientes ou inconscientes) qui déterminent le comportement (sans aucune considération morale) (Robert, 2000).

Construit hypothétique utilisé pour décrire les forces internes et/ou externes produisant le déclenchement, la direction, l’intensité, et la persistance du comportement (Legendre, 1993).

Phénomène intrinsèque à l’élève, mais qui dépend en grande partie du milieu dans lequel il apprend (Rolland, 2000 ).

La motivation est l’expression de toute gamme d’émotions combinant les facteurs de plaisir et d’activation de notre énergie (Baleydier, site Web).

Motiver c’est donner du plaisir à agir (Baleydier, site Web).

C’est une force qui agit sur un sujet et le met en mouvement; c’est une énergie qui, en se déchargeant, met la machine en marche (Nuttin, 1980).

Motivation extrinsèque

Motivation qui regroupe un ensemble de comportements effectués pour des raisons instrumentales qui vont au-delà de l’activité elle-même (Legendre, 1993).

Motivation intrinsèque

C’est l’intérêt que l’on porte à la tâche pour elle-même, c’est la curiosité, le plaisir de réaliser l’activité en soi (Lieury, 1997).

Motivation qui réfère au fait de faire une tâche ou une activité pour le plaisir et la satisfaction que l’on en retire pendant sa pratique ou sa réalisation (Legendre, 1993).

Motivation en contexte scolaire

Un état dynamique qui a ses origines dans les perceptions qu’un élève a de lui-même et de son environnement et qui l’incite à choisir une activité, à s’y engager et à persévérer dans son accomplissement afin d’atteindre un but (Viau, 1994).

Amotivation

Une résignation acquise: la résignation n’est pas, comme on l’interprète souvent dans la vie courante, un trait de caractère, encore moins la marque du destin, mais le résultat d’un apprentissage (Lieury et Fenouillet, 1996).

Absence de toute forme de motivation ou absence de pouvoir réussir (Legendre 1993).

Origine

La source se trouve dans la perception qu’un enfant a de lui-même et de son environnement.

La motivation de l’enfant est un produit qui se fabrique à partir du comportement quotidien des « managers »: parents, professeurs et modèles forts.

La motivation n’est pas unique et correspond à un continuum entre deux formes extrêmes soit: la motivation intrinsèque et l’amotivation; entre les deux existe la large gamme des motivations extrinsèques (Deci et Richard, tiré de Lieury, 1997).

Aimez-vous ce texte ?

Trois facteurs qui motivent ou amotivent un élève

  1. La perception de la valeur d’une activité (l’élève se pose la question: «Pourquoi ferais-je ce travail?»);
  2. La perception de sa compétence à l’accomplir (l’élève se pose la question: «Suis-je capable de le réaliser?»);
  3. La perception de la contrôlabilité de son déroulement et de ses conséquences, l’élève se pose la question: «Ai-je un certain contrôle des opérations?» (Viau, 1994).
  4. Motivation à partir des valeurs fondamentales

    – Scolaires: goût du travail, rigueur, etc.

    – Morales: actes positifs/actes négatifs, respect, franchise, etc.

    – Comportementales: politesse, exactitude, etc.

    – Familiales: entraide, humour, etc.

    – Culturelles ou sportives: esprit sportif, respect, coopération, etc.

    Autres causes qui influencent la motivation

    – Avoir des buts;

    – Développer une image positive de la réalisation ou de soi;

    – Se sentir intégrer ou non dans le groupe-classe;

    – Rechercher un niveau de reconnaissance au sein d’un groupe;

    – Atteindre les buts et un niveau de performance satisfaisant pour soi;

    – Avoir envie de progresser;

    – Valider et analyser nos antécédents (performances antérieures);

    – Observer et faire exécuter une activité par d’autres personnes;

    – Regarder et porter attention à la persuasion et aux réactions physiologiques face à une réalisation;

    – Écouter les émotions véhiculées.

    Caractéristiques

    Élève motivé

    – Forte estime de soi;

    – Sentiment de compétence;

    – Autodétermination (libre choix);

    – Agit par plaisir;

    – Etc.

    Élève démotivé

    – Distraction en classe;

    – Étude et travaux scolaires insuffisants;

    – Indiscipline en classe;

    – Conflits avec l’autorité;

    – Conflits avec les parents au sujet des notes;

    – Absentéisme;

    – Échec;

    – Décrochage scolaire;

    – Renvoi de l’école ou suspension;

    – Stress et anxiété;

    – Faible aspiration;

    – Manque de motivation;

    – Retrait de l’école;

    – Faible estime de soi;

    – Dévalorisation;

    – Incompétence;

    – Manque d’intérêt pour les réalisations;

    – Regard négatif porté sur l’élève de la part de son enseignant;

    – Système de récompenses et de punitions déficitaire;

    – Etc.

    Interventions

    Au niveau des activités pédagogiques:

    a) Avoir une certaine signification pour les élèves lors de la réalisation des activités;

    b) Représenter pour eux un défi;

    c) Mener à des réalisations semblables à celles retrouvées dans la vie courante;

    d) Avoir un niveau de difficulté permettant de s’engager sur le plan cognitif;

    e) Responsabiliser le jeune en lui permettant de faire des choix;

    f) Comporter des objectifs et des consignes clairs pour favoriser la motivation de l’élève dans la réalisation de l’activité;

    g) Expliciter clairement les attentes de l’enseignant (objectifs poursuivis, critères de réussite, sens de l’activité, etc.);

    h) Travailler dans une dynamique de projet (évaluation de départ – objectif – intervention – évaluation finale);

    i) Utiliser les renforcements positifs;

    j) Permettre l’auto-évaluation de sa performance;

    k) Tenir compte des préoccupations des élèves;

    l) Utiliser des schémas;

    m) Illustrer des exemples;

    n) Manier les analogies et les anecdotes.

    La motivation comme source de réussite (Les 7 cléfs pour motiver et réussir selon Baleydier, site web)

    La motivation scolaire par de nouvelles interventions pédagogiques

    La motivation par des pratiques pédagogiques fondées sur des valeurs de respect de soi et de l’autre, de confiance et de partage, de plaisir, d’autonomie et de créativité, de responsabilité et de coopération peuvent venir en aide aux jeunes dans le but d’améliorer la motivation de ceux-ci.

Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !