Cheminée, se protéger pour réduire les risques d’incendie

Partagez cet article !

Une cheminée individuelle n’est pas un incinérateur de déchêts. Lorsque l’hiver arrive et que le grand froid se présente, un bon feu de cheminée bien chaud est un vrai plaisir. Malheureusement, c’est durant cette saison que les sapeurs-pompiers voient leur nombre de déplacement pour incendie accru considérablement. Un feu de cheminée peut être dangereux et il convient de prendre de nombreuses précautions pour en maîtriser les risques.

Appliquer des conseils de prévention

Une cheminée doit être ramonée de façon régulière, au moins de façon annuelle. Le ramonage d’une cheminée permet de nettoyer votre conduit de cheminée en éliminant les résidus de combustion. Le ramonage semestriel contribue énormément à diminuer le risque d’un départ de feu dans un conduit de cheminée. Il est plus sage de contacter un ramoneur professionnel pour l’entretien de votre cheminée, cela peut être une obligation de votre contrat d’assurance habitation. L’installation d’une ouverture sur le conduit de cheminée permet de vérifier de façon régulière l’état du conduit et peut faciliter les manœuvres des sapeurs pompiers en cas d’incendie. Cette modification est peu chère mais qui peut se révéler très utile.

Savoir se débrouiller lorsqu’un feu de cheminée se déclenche ?

Dès l’instant où un feu de cheminée est déclenché, il faut impérativement faire sortir immédiatement tous les habitants de l’habitation et prévenir immédiatement les pompiers en composant le 18, ou le 112 depuis un mobile. Si l’incendie de cheminée n’est pas de grande envergure, il peut être appréciable de limiter sa progression bien entendu sans prendre de risques, cependant ne restez pas seul pour le faire. La meilleure solution pour affaiblir le feu de cheminé est l’envoi de sable ou de terre dans le foyer de la cheminée. Écartez de la cheminée les papiers et objets susceptibles de pendre feu et contrôlez que le feu ne se propage pas à d’autres pièces de l’habitation par une fissure dans le conduit de cheminée. Préparez autant que possible l’arrivée des pompiers, vous allez probablement voir plusieurs pompiers pénétrer à l’intérieur de votre habitation pour tenter d’éteindre ce feu, facilitez-leurs l’accès à la cheminée et aux pièces se trouvant autour du conduit si cela est possible.

Conséquences d’un feu de cheminée

Le risque principal d’un incendie de cheminée est probablement le risque d’étouffement ou d’intoxication pour les habitants de la maison. L’incendie produit énormément de fumée directement dans l’habitation et provoque souvent la suffocation des occupants pendant leur sommeil. L’incendie de cheminée peut facilement se se répandre au reste de la maison car le conduit finit souvent par s’écrouler à cause de la chaleur (plus de 1000°C). Dernière conséquence possible, les matières en flamme s’échappant du conduit vers l’extérieur de la maison peuvent communiquer l’incendie au voisinage et sinistrer les maisons environnantes.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !