Chelsea 3-3 United

Partagez cet article !

Mené de trois buts, United a arraché un point face à Chelsea à Stamford Bridge au terme d’une rencontre palpitante. Un but contre son camp de Jonny Evans donnait l’avantage aux Blues contre le cours du jeu. Puis les hommes d’Andre Villas-Boas prenaient le contrôle de la rencontre en deuxième période après des buts de Juan Mata et de David Luiz. Le match semblait donc être plié, et United laissait Manchester City s’échapper en tête de la Premier League.

Cependant, Wayne Rooney transformait tranquillement deux penalties en milieu de deuxième période, ce qui redonnait espoir à MU. Et les champions en titre montraient à nouveau leur charisme quand Chicharito, entré en cours de jeu, égalisait de la tête à cinq minutes de la fin du temps réglementaire.
Par deux fois, néanmoins, Chelsea était à deux doigts de marquer le but de la victoire mais David De Gea réalisait deux parades incroyables dans le temps additionnel pour permettre à United d’arracher un point et de rester à deux longueurs des leaders du championnat.

Le portier espagnol retrouvait la compétition après une blessure, tout comme Rooney et Ashley Young, ce qui permettait à Sir Alex Ferguson d’être mieux loti – une fois n’est pas coutume – que Chelsea du côté de l’infirmerie puisque les Blues étaient privés de John Terry, Frank Lampard et Ramires, alors qu’Ashley Cole (suspension) et Didier Drogba (Coupe d’Afrique des Nations) étaient absents.
Malgré les absences et encore en phase de transition sous la direction de Villas-Boas, les Blues avaient déjà montré aux champions leur potentiel lors de la rencontre du mois de septembre à Old Trafford dans laquelle Chelsea avait fait preuve de malchance en s’inclinant 3-1.
Malgré leurs différences (un 4-3-3 pour Chelsea, un 4-4-2 pour United), les deux formations assuraient le spectacle puisque les Londoniens insistaient dans l’axe tandis que les Mancuniens préféraient élargir sur les côtés en utilisant la vitesse de leurs ailiers. Mais bizarrement, le déchet technique venait gâcher les premières minutes de la rencontre.

Raul Meireles se procurait la première bonne occasion de la rencontre mais trouvait le petit filet de De Gea après que MU n’a pas réussi à dégager un corner. Les visiteurs se reprenaient rapidement quand Danny Welbeck était bousculé à l’entrée de la surface de réparation par Gary Cahill sans que l’arbitre Howard Webb ne bronche.
La première demi-heure était marquée par la frustration des deux côtés au fur et à mesure que les défenses repoussaient les assauts. Les Red Devils se créaient leur meilleure occasion quand Michael Carrick lançait Rooney sur la droite mais Branislav Ivanovic taclait au bon moment pour empêcher Welbeck de reprendre dans un but vide.

Des Livres pour Changer de Vie !




Au final, le premier but de la rencontre n’était pas des plus jolis. Daniel Sturridge driblait Patrice Évra et longeait la ligne de but depuis le côté droit avant de centrer en retrait dans une surface bondée. De Gea tentait de repousser le centre du pied mais déviait le ballon sur Evans qui poussait le ballon au fond de ses propres filets (1-0).

Alors que les fans de Stamford Bridge fêtaient encore l’ouverture du score, Sturridge sollicitait à nouveau De Gea de loin. Cependant, United avait la main mise sur le restant de la première période. Le tir en finesse de Young, la frappe instantanée de Welbeck et le tir lointain de Rooney chauffaient les gants de Cech mais l’absence de récompense résumait parfaitement la première période des Red Devils.
Tous les espoirs mancuniens étaient anéantis après cinq minutes en deuxième période. La première montée de Chelsea se concluait par un centre côté droit de Torres, sans pression, qui trouvait Mata à gauche. L’Espagnol envoyait une volée magnifique juste sous la barre transversale de De Gea des six mètres (2-0).
En pleine confiance, Chelsea insistait alors en attaque et marquait rapidement un troisième but. Évra concédait un coup franc dangereux que Mata bottait au premier poteau en direction de Luiz, libre de tout marquage. Le tir de la tête du Brésilien semblait se diriger vers le deuxième poteau mais Rio Ferdinand le déviait de l’épaule et trompait De Gea au premier poteau (3-0). MU était abasourdi, Chelsea remonté. Mais les champions se voyaient offrir une bouée de secours juste avant l’heure de jeu quand Sturridge faisait tomber Évra dans la surface de réparation. Rooney transformait le penalty en toute puissance et redonnait l’espoir d’un come-back improbable aux Red Devils (3-1).

Sir Alex modifiait alors quelque peu sa formation et faisait entrer en jeu Paul Scholes à la place de Rafael puis descendait Valencia au post d’arrière droit. Chicharito avait remplacé Young avant le penalty de Rooney et United commençait alors à se créer davantage d’occasions. Rooney ne trouvait pas le cadre puis obligeait Cech à réaliser une parade difficile, avant de pouvoir à nouveau tenter sa chance depuis le point de penalty. Welbeck récupérait le cuir après un bon mouvement à l’entrée de la surface de Chelsea. Ivanovic glissait et touchait le talon de l’international anglais qui s’écroulait dans la surface. Malgré les protestations du Serbe, Webb accordait un nouveau penalty à Manchester United. Rooney changeait de côté et prenait Cech à contre-pied avec une frappe sur la gauche du gardien (3-2).

Aimez-vous ce texte ?

United se remettait alors à l’assaut, ce qui laissait forcément des espaces derrière. Essien sollicitait l’intervention de De Gea qui réalisait une claquette pour envoyer le cuir au-dessus de la barre. Torres tergiversait dans la surface alors qu’il avait un boulevard devant lui et Malouda tirait au-dessus de loin. United se remettait de ces frayeurs et poussait pour recoller au score alors que Chelsea se retranchait dans sa moitié de terrain dans les 10 dernières minutes.
Et l’incroyable se produisait ! Les Red Devils égalisaient à six minutes de la fin. Cech repoussait la frappe puissante de Rooney sur Giggs qui déposait un centre sur la tête de Chicharito, esseulé, qui trompait Cech à bout portant (3-3).

Il restait encore du temps pour trouver le but de la victoire, d’un côté comme de l’autre. Meireles frappait de la tête au-dessus, à moins de six mètres. Mais les Mancuniens pouvaient surtout remercier De Gea, qui effectuait deux superbes parades dans le temps additionnel.
Il repoussait en corner du bout des doigts un coup franc tout aussi splendide de Mata qui allait se loger en pleine lucarne. Et à la 95e minute, il en faisait de même sur une frappe lointaine et puissante de Cahill pour préserver le nul.

Deux points lâchés dans la course au titre ? Pas du tout. Pas quand nos héros viennent d’arracher un point de la sorte, après s’être mis dans une situation impossible. Nul doute que les champions ont les moyens d’aller jusqu’au bout.

Partagez cet article !