Aimez MaChronique !



CÉLIBATAIRE POUR LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE : SOUFFRANCE OU LIBERTÉ ?

Partagez cet article !

CÉLIBATAIRE POUR LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE : SOUFFRANCE OU LIBERTÉ ?

Les fêtes de fin d’année sont sensées réunir ceux qui s’aiment. C’est l’occasion de passer les réveillons avec la famille, les amis, mais, surtout, avec la personne qui partage votre vie. Les célibataires en déséquilibre appréhendent ces événements et en ressentent de la tristesse. Comment voir la vie du bon côté, à Noël ou au Premier de l’an, quand vous n’êtes pas accompagné ? Laissez-moi vous aider !

Pour de nombreux couples qui ne s’aiment plus depuis longtemps (ma version : ils ne se sont jamais aimés), Noël leur permettra peut-être de faire une trêve. Les assiettes ne voltigeront pas ce soir-là, la dinde est trop lourde. Les insultes ne fuseront pas non plus, ils ne seront pas seuls à table. Bien que certains saisissent l’opportunité d’être en famille ou avec des amis pour régler leurs comptes, l’alcool déliant les langues et poussant dans des comportements déplacés. Néanmoins, ces couples que vous enviez tant ne sont pas si parfaits que vous le croyez et ce n’est pas une bonne année qu’ils se souhaitent, mais plutôt la volonté de se séparer. Ils se bouffent le nez à longueur de temps, « baisent » de temps en temps compulsivement, juste pour exister, mais se détestent de plus en plus profondément. Réalisez-vous ce qu’ils vont devoir affronter tout au long des 12 mois à venir ? Ils se détruiront ou réussiront à divorcer. Dans un cas comme dans l’autre, ce sont bien des souffrances à venir. Vous, vous êtes déjà célibataire et ce que la nouvelle année va vous apporter, c’est le partenaire que vous savez maintenant choisir de façon éclairée (si vous me lisez régulièrement, bien sûr !).

Puis, il y a les couples qui ne savent pas encore qu’ils ne seront plus ensemble l’année d’après. L’un trompe l’autre et va être découvert ou l’autre n’en peut plus de cette vie morne et triste à deux et prendra son courage à deux mains pour reprendre sa liberté. Bref, un des deux restera sur le carreau, vivant du rejet et de l’abandon, dans une rupture plus ou moins élégante, dépendamment du niveau de névrose des deux. L’année qui se prépare va avoir des hauts et des bas et leur fera regretter l’année d’avant, quand ils étaient innocents et ne savaient quel drame se tramait… Vous, en tant que célibataire, la seule chose qui puisse vous arriver, dans la nouvelle année, c’est rencontrer quelqu’un. Cependant, pas de drame, rien de souffrant. À moins que vous soyez dépendant. Alors la solitude de l’année suivante vous pèsera. Célibataire équilibré, vous serez curieux de voir comment l’Univers mettra sur votre route la personne que vous allez aimer et qui vous aimera. Pensez aussi à ceux et celles qui sont l’amant ou la maîtresse de quelqu’un qui est marié : ils crèvent de jalousie à l’idée que leur relation passe Noël et le Premier de l’an avec son conjoint ou sa conjointe. Eh oui !

Songez, chers célibataires, que vous n’aurez pas à vous « farcir » la belle-famille qui vous détestait peut-être et que vous deviez recevoir chaque année. Quelle liberté de choisir chez qui vous irez festoyer ou décider que ça se passera chez vous. Personne pour vous critiquer, invitez qui vous voudrez. Vous pourrez même passer les fêtes seul chez vous, avec une bonne bouteille de champagne et des mets que vous apprécierez : vous vous gâterez. Restant au chaud, sereinement, vous profiterez du calme de votre domicile pour passer Noël et peut-être le Premier de l’an avec la personne qui vous aime et que vous aimez : VOUS ! Personne pour vous gâcher ces fêtes, vous choisirez ce que vous voulez faire, sortir ou pas. Comprenez-vous que ce ne sont que des dates ? Tout repose sur la perception que vous en avez. C’est un soir comme un autre et il faut être équilibré pour profiter de ces soirées en étant bien avec vous-même. Et vous pourrez vous dire que peut-être, l’année prochaine, vous serez accompagné. Être seul pour ces festivités ne signifie pas être laissé pour compte ou être rejeté, cela signifie avoir la capacité d’être bien avec vous-même et c’est une grande qualité.

Célibataire, vous êtes en pole position pour rencontrer la bonne personne et demandez-vous simplement si vous êtes prêt. Si vous l’êtes, alors soyez curieux de voir le cadeau que la nouvelle année va vous apporter. Et si ce n’est pas cette année, ce sera la suivante ou l’année d’après, du moment qu’il s’agit de la bonne personne pour vous. Croyez-moi, ça vaut le coup d’attendre : j’ai attendu 11 années ! 11 Noël et 11 Premiers de l’an, souriant chaque fois à la nouvelle année, sachant que l’une d’elles m’apporterait l’homme que je souhaitais. Je vous vois frémir : 11 années, pensez-vous, mais je ne vais pas tenir ! Ce n’est pas votre histoire, c’est la mienne. Je n’avais pas une Pascale Piquet pour me guider dans ma croissance personnelle, ni pour m’expliquer comment reconnaître les névrosés, les éviter et choisir le meilleur des hommes pour moi. J’ai dû tout apprendre par moi-même. C’est long ! Et si vous lisez mes chroniques et mes livres, alors vous irez bien plus vite que moi. Aujourd’hui, je suis en couple et ce sera notre troisième Noël, même si je ne passe pas ces dates avec lui (relation longue distance), mais avec mes clients. Peu nous importe les dates, c’est Noël chaque fois qu’on se voit ! Et ça valait le coup de patienter : je, nous sommes gâtés !

Et pour cette nouvelle année, ce que je vous souhaite, c’est de travailler sur vous pour développer confiance et estime, si ce n’est pas déjà fait. Et si tel est le cas, alors soyez patient et souvenez-vous qu’il y a quelqu’un pour vous qui n’est peut-être pas encore prêt si vous l’êtes. Et comme je me le disais à l’époque, rappelez-vous ceci : chaque seconde qui passe vous rapproche de la bonne personne et chaque jour où vous travaillez sur vous, vous travaillez sur votre futur couple et l’autre aussi. Tout ce que vous réglez en tant que célibataire, vous n’aurez pas à le régler en couple et vous gagnez en temps de bonheur à deux. Le célibat, c’est la sagesse d’attendre la bonne personne et vous serez récompensé !

Alors, célibataires, haut les coeurs : peut-être que l’an prochain, vous serez deux !

La nouvelle version du « Syndrome de Tarzan avec amour en supplément » est vendue en version numérique (e-book) uniquement sur le site www.pascalepiquet.com avec, en bonus, une conférence audio.

– Coaching individuel par skype. Tous les détails sur mon site : Choix n°5     http://www.pascalepiquet.com/coaching-intensif.php

Coaching de couple par skype ou en personne. Tous les détails sur mon site : Choix n°4 : http://www.pascalepiquet.com/coaching-intensif.php

Lisez la chronique de Pascale Piquet, tous les mercredis.

FACEBOOK : page professionnelle « Pascale Piquet » Lisez la phrase du jour du lundi au vendredi et suivez son actualité !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?