Aimez MaChronique !



C’est le bon moment pour perdre ses formes disgracieuses

Partagez cet article !

On profite d’un hiver tardif pour prendre soin de son corps

A mi-chemin entre automne et hiver, la fin du mois d’octobre et le mois de novembre constituent la période idéale pour travailler sa charge pondérale. Parce que pendant les vrais frimas, on a plutôt envie de rester à la maison et que cela génère des envies de grignoter et qu’en été, on préfère plutôt se prélasser, cette fin d’automne pourra aisément être consacrée aux bonnes interventions esthétiques. Il y a bien entendu des soins relaxants comme le spa ou le hammam. Il y a surtout la lipoaspiration qui constitue une parade décisive contre le retour des formes disgracieuses.

Voila pourquoi vous n’arrivez pas à maigrir

Si année après année, vos régimes et vos cours de step ne vous ont servi à rien, c’est sans doute que vous souffrez d’un souci organique de lipomerries. Il s’agit de ces surcharges graisseuses qui se cristallisent avec l’âge et qui ont au départ une origine héréditaire. Rappelons en plus que ce problème touche de façon ciblée les femmes et épargne dans une large mesure les hommes.

Comme il s’agit d’une graisse constitutive de l’organisme, vos actions destinées à mincir sont inefficaces. C’est pourquoi on conseille l’intervention chirurgicale.

De quoi s’agit-il ? Il convient d’abord de définir ce que n’est pas cette opération. Ce n’est pas une plastie abdominale, elle n’a donc pas pour finalité d’exciser les peaux tombantes qui enlaidissent le bas du ventre. Ce n’est pas non plus une chirurgie de l’obésité. Les problématiques de grand surpoids ont des réponses bien ciblées telles que l’anneau ou le ballon gastrique.

Une solution définitive

En réalité, la liposuccion est une forme efficace d’extraction des cellules graisseuses profondes et affleurantes parfaitement indolore et sans danger pour le système nerveux. La puissance du dispositif technique utilisé ( des canules reliées à un appareil sous vide) permet d’aller chercher très loin et d’ôter plusieurs litres.

Le résultat est que les fameuses lipomerries que nous avons citées sont éliminées et que la peau reprend une forme plus fine. Globalement la zone traitée ne présente plus aucune aspérité une fois que la peau s’est rétractée complétement, c’est-à-dire au moins après 6 mois. Une fois l’action réalisée, les surcharges ne reviennent pas et l’harmonie de la silhouette obtenue va demeurer intacte pendant plusieurs années.

Évidemment, cela ne doit pas inciter le patient à se laisser aller ensuite. Il faut réapprendre à manger équilibré et à faire une activité physique régulière. Pour revenir à notre point de départ, celui de la période pendant laquelle il faut réaliser l’intervention, vous voyez qu’il faut s’y prendre assez tôt afin d’avoir une anatomie affinée pour cet été.

Pour aller plus loin, nous vous invitions à consulter ce site qui définit bien cette intervention.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !