Aimez MaChronique !



BONHEUR ET PERFECTION : FAUT-IL ÊTRE PARFAIT POUR ÊTRE HEUREUX ?

Partagez cet article !

BONHEUR ET PERFECTION : FAUT-IL ÊTRE PARFAIT POUR ÊTRE HEUREUX ?

Perfection ? Connais pas. Faire de mon mieux, ça, je connais. Pour être heureux, faut-il être parfait ? Bonheur et perfection semblent pourtant opposés. Les perfectionnistes souffrent, ce qui démontre que la perfection est loin d’être positive. Pourquoi souffrent-ils ? Parce qu’ils sont dans l’excès. Pourquoi sont-ils ainsi ? Souvent parce que dans leur enfance, quand ils rapportaient leur bulletin scolaire, au lieu d’être félicités quand les notes étaient bonnes, on leur disait « Tu aurais pu faire mieux !« . Quoi qu’ils aient pu faire, ça n’était jamais assez, ni assez bien. Toujours poussés plus loin, même s’ils avaient atteint le 100 %, les perfectionnistes sont des adultes restés dans leurs chaussures d’enfant devant leurs parents. Ils continuent à se traiter eux-mêmes comme ils ont été traités. Et comme la perfection après laquelle ils courent n’existe pas, ils ne pourront jamais la trouver…

Que signifie « être parfait » ? À mes yeux, ça ne veut rien dire. Les robots, les machines, les ordinateurs sont parfaits, mais pas les humains. Si votre objectif est de ressembler à un moine tibétain, ce n’est pas le mien. D’ailleurs, ils ne sont pas parfaits non plus. Personnellement, je suis humaine et le revendique. Les gens heureux n’ont pas besoin d’être parfaits parce que le bonheur n’a rien à voir avec la perfection. Certains trouveront un certain bonheur en trouvant le confort dans un inconfort, utilisant des béquilles qui les maintiennent dans un état plus ou moins agréable. Pas utile non plus d’être parfaitement… équilibré ! Vous pouvez être heureux et être déséquilibré : tout dépend où vous mettez le curseur du bonheur. Certains boivent, d’autres fument ou ont des compulsions diverses et variées, mais du moment qu’elles n’envahissent pas leur vie prenant le dessus, qui a le droit de les juger ? Être équilibré n’est pas l’objectif de tous les gens heureux. C’est l’objectif d’un petit pourcentage, car l’équilibre, c’est le bonheur poussé à l’extrême. C’est la même différence qu’être un amateur dans un sport et être un athlète de haut niveau se préparant pour les Jeux olympiques. Mes clients, pour la plupart, et peut-être vous-même, cherchent leur propre bonheur, mais pas forcément l’équilibre. D’ailleurs qu’est-ce que l’équilibre ? Je résumerais l’équilibre par ceci : être adulte en toutes circonstances. Cela ne signifie pas ne pas avoir d’états d’âme. Mon métier est de travailler à mon équilibre parce que je baigne dans le développement personnel 24h/24 (eh oui, même quand je dors !). Et j’ai des états d’âme ! Je peux me mettre en colère, je peux être fatiguée, avoir une mauvaise réaction, prendre une mauvaise décision et j’en suis heureuse : je suis humaine !

Être heureux, c’est rester humain avant tout et trouver son propre équilibre, même dans le déséquilibre, quand il n’est pas trop important. Deux personnes en dépendance émotive entre 1 & 4 sur l’échelle de Richter ne sont pas parfaitement équilibrées, puisque manquant un peu de confiance et d’estime, mais elles peuvent tout à fait s’entendre à merveille. Elles auront parfois des comportements d’enfant, se disputeront, seront inséparables, ne pourront pas vivre l’une sans l’autre, mais vivront un bonheur qui leur convient. Être adulte signifie avoir des émotions négatives, mais se ramener avant de faire une bêtise. Ce n’est pas toujours l’enfant qui vous fait tomber dans les émotions négatives. Vous pouvez être fatigué et donc devenir impatient ou frustré ou vous mettre tout simplement en colère. Alors, vous êtes capable d’assumer vos comportements déplacés et présenter vos excuses en toute humilité, quand vous êtes adulte. Personnellement, je ne cherche pas à être parfaite, car cela ne signifie rien dire pour moi. Je cherche simplement à être heureuse chaque seconde qui passe et pour ce faire, j’ai appris à gérer les émotions et les situations. Je déteste me retrouver prisonnière d’une émotion négative et gâcher quelques minutes de bonheur : je m’arrange donc pour en sortir le plus rapidement possible. Vous pouvez être ébranlé par une personne ou une situation, mais, au lieu de plonger dans un marasme profond, vous décidez de votre état et vous vous remettez d’aplomb le plus vite possible.

Être heureux, comme être équilibré, ce n’est pas ne jamais tomber : c’est se relever très vite. Et plus vous savez le faire, moins vous tombez, plus vous restez dans le positif. Vous êtes responsable de la pluie ou du beau temps entre vos deux oreilles. Personne ne peut décider de cela à votre place ou vous influencer, si vous le refusez. Ça demande de l’entraînement et c’est ce que j’explique à mes clients. C’est pourquoi ils sont d’autant plus fiers quand ils y arrivent : tout le mérite leur revient, car ils ont travaillé fort sur eux. Comprenez-vous pourquoi bonheur et perfection sont antinomiques ? Le perfectionniste est malheureux et l’heureux n’est pas perfectionniste. Souvenez-vous que, tant que vous restez dans votre couloir de natation, tant que vous respectez les autres et les valeurs de base, personne n’a le droit de juger comment vous construisez votre propre bonheur. Même si vous vous appuyez sur des béquilles et qu’elles ne font souffrir personne, pas même vous. Vous avez peut-être vécu le pire et, si vous lisez mes chroniques, vous voulez en sortir.

Donc, à partir de maintenant, et c’est ce que je dis à mes clients, vous avez le droit de choisir entre le « moins pire » et le meilleur. Et si vous pensez que le « moins pire » est à votre portée et qu’il vous satisfait, qui pourrait vous juger ? Pas moi ! Je ne suis pas pour l’équilibre à tout prix, je suis pour le bonheur. Personnellement, j’ai choisi le meilleur et je suis heureuse ainsi.

La nouvelle version du « Syndrome de Tarzan avec amour en supplément » est vendue en version numérique (e-book) uniquement sur le site www.pascalepiquet.com avec, en bonus, une conférence audio.

Nouveau :

– Coaching individuel par skype. Tous les détails sur mon site : Choix n°5     http://www.pascalepiquet.com/coaching-intensif.php

Coaching de couple par skype ou en personne. Tous les détails sur mon site : Choix n°4 : http://www.pascalepiquet.com/coaching-intensif.php

Lisez la chronique de Pascale Piquet, tous les mercredis.

FACEBOOK : page professionnelle « Pascale Piquet » Lisez la phrase du jour du lundi au vendredi et suivez son actualité !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?