Amélioration isolation thermique grâce à ses fenêtres

Partagez cet article !

Si votre logement est récent et bénéficie des meilleures technologies pour limiter sa consommation énergétique, il convient à présent de vous pencher davantage sur l’isolation thermique de vos fenêtres. Celles-ci jouent en effet un rôle très important en luttant efficacement contre la déperdition d’énergie. Vous pourrez ainsi avoir un logement plus respectueux de l’environnement et réaliser des économies. Dans cet article, nous vous expliquerons quels sont les différents types de vitrage et matériaux ainsi que leurs caractéristiques.

Quel type de vitrage pour votre logement ?

Pour mieux isoler vos fenêtres, que ce soit en construction ou bien en rénovation, vous avez trois types de vitrage à disposition. Le premier est le survitrage. Il permet de conserver vos fenêtres d’origine tout en renforçant l’isolation thermique et acoustique. C’est une méthode peu coûteuse mais c’est aussi la moins efficace du marché.

En construction, ou si vous pouvez vous passer de votre installation initiale d’un point de vue esthétique, il vaut mieux employer le double vitrage. C’est le vitrage le plus commun et le plus rentable pour éviter la déperdition d’énergie.

Enfin, le triple vitrage apparaît comme étant le plus cher et le plus efficace. Il est d’ailleurs un peu trop performant car il empêche les rayons du soleil de passer et de réchauffer naturellement votre logement. Il ne sera donc véritablement intéressant que dans certains cas assez spécifiques (régions froides et peu ensoleillées, orientation des fenêtres face Nord…).

Pour toute autre question, n’hésitez pas à vous diriger vers une entreprise de vitrerie compétente comme l’entreprise RMS Dépannage 45 qui saura vous conseiller.

Bien choisir ses matériaux pour les montants de ses fenêtres

Il faudra ensuite choisir le matériau le plus adapté aux châssis. Le PVC est assez courant car il offre une des meilleures isolations thermique et acoustique. Il est peu coûteux et respectueux de l’environnement. Son principal souci est d’ordre esthétique puisque les couleurs que vous pouvez choisir pour embellir le montant peuvent passer avec le temps.

Aimez-vous ce texte ?

La seconde option est le bois, indémodable. C’est un matériau noble, doté d’une performance d’isolation comparable à celle du PVC. Il rend les logements plus chaleureux et dure dans le temps. Il demande cependant un entretien régulier et est recouvert de produits chimiques néfastes pour l’environnement. Côté prix, il fait partie des matériaux les plus chers.

Il existe ensuite l’aluminium. Il est très résistant à l’épreuve du temps et ne demande aucun entretien. Vous pouvez de plus le personnaliser avec un grand nombre de coloris différents. C’est aussi un matériau très souvent recyclé qui a un impact limité sur l’environnement. Malgré son aspect pratique, il se révèle assez coûteux et se trouve être moins performant que le PVC ou le bois.

Finalement, si vous en avez les moyens, le mélange bois et aluminium apparaît comme la meilleure alternative en matière d’isolation. Il combine les caractéristiques complémentaires de ces deux matériaux. Ainsi, il ne nécessite aucun entretien et dispose de la même efficacité que le bois. Ce dernier n’aura d’ailleurs pas besoin d’être traité au préalable et sera donc tout à fait respectueux de l’environnement. Il sera en revanche plus coûteux.

Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !