Accident de travail : quels sont vos droits ?

Partagez cet article !

Pendant l’exercice de son activité professionnelle, tout salarié peut avoir un accident le rendant temporairement inapte à effectuer les missions journalières. Le code de travail protège ce salarié en lui conférant plusieurs droits.

Par définition, considéré comme accident de travail : tout incident qui a lieu dans le cadre de l’activité professionnelle de salarié il n’est pas nécessaire qu’il survienne sur le lieu même du travail mais qui doit avoir un lien direct avec celui-ci. Dans ce cas l’employé doit en faire la déclaration à son employeur dans les vingt quatre heures, et ce dernier doit déclarer l’accident à la caisse primaire d’assurance maladie dans les quarante huit heures. A noter ainsi qu’il ne faut pas le confondre avec un accident de trajet, qui correspond à un accident survenu en se rendant ou en partant de son travail.

Les prestations de l’assurance accidents du travail et maladies professionnelles sont servies par les caisses primaires d’assurance maladie en France. En fait, si celle-ci a reconnu le caractère professionnel de l’accident, le salarié bénéficie d’une prise en charge à 100% des dépenses de santé liées à son accident. Entre autres, si un arrêt de travail est nécessaire, le salarié perçoit des indemnités journalières pour compenser la perte de salaire.

Aimez-vous ce texte ?

Pour ce défendre les salariés peuvent intervenir « l’inspection du travail » un organe spécifique chargé de veiller au respect et la bonne application du code du travail. Avocat conseil juridique est à votre service pour un conseil en droit du travail, pour la rédaction d’un courrier ou pour vous représenter devant une juridiction. Cette interface est dédiée à la défense des salariés et des consommateurs emprunteurs. Des spécialistes expérimentés vous accompagnent dans vos démarches juridiques et défendent vos intérêts en justice.

Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !