Aimez MaChronique !



À quoi sert un alternateur de voiture ? et comment fonctionne-t-il ?

Partagez cet article !
L’alternateur est l’un des composants les plus importants d’un véhicule. Il est conçu pour transformer l’énergie mécanique en énergie électrique afin de charger la batterie de la voiture en fonctionnement. Nous vous présentons dans cet article les éléments fondamentaux de l’alternateur ainsi que leur fonctionnement. Votre alternateur est défectueux ? Demandez sans plus tarder un devis changement d’alternateur!

Quels sont les composants fondamentaux d’un alternateur ?

Les alternateurs standards sont composés principalement des pièces suivantes : Poulie : elle reçoit la force mécanique du moteur thermique par l’intermédiaire d’une courroie, généralement en poly V. Elle est fixée à l’arbre de l’alternateur et est responsable du déplacement du rotor à l’intérieur. Rotor : c’est la partie mobile de l’alternateur, elle est formée d’un électroaimant qui reçoit le courant du régulateur par le biais de bagues de friction. Cet électroaimant produit un champ magnétique auquel les bobines de stator (partie fixe) réagissent en produisant le courant électrique. Régulateur : responsable du maintien d’une tension de sortie maximale de l’alternateur de 14,5 volts et de la régulation des ampères nécessaires à la batterie. Stator : c’est la partie fixe sur laquelle se trouve l’enroulement triphasé. Pont redresseur à diode : l’élément responsable de la rectification du courant de sortie de l’alternateur (en raison de son alternance), le rendant ainsi continu et utilisable dans la voiture.

Comment fonctionne un alternateur ?

Lorsque vous montez en voiture, et que vous tournez votre clé, la bobine du rotor de l’alternateur reçoit le courant de la batterie. Elle commence à tourner et à générer de l’énergie dès que le moteur démarre. Une fois que le moteur a démarré, le régulateur est auto-alimenté avec l’énergie produite par l’alternateur lui-même. Et quand ce processus se produit, le témoin du combiné d’instruments s’éteint automatiquement.

Quelle est la durée de vie de l’alternateur ?

La durée de l’alternateur dépendra de l’utilisation à laquelle vous l’avez exposé. Laisser les phares allumés, installer des batteries de mauvaise qualité, rouler sur des routes rurales qui peuvent l’inonder de poussière et de sable, et même exposer fréquemment votre véhicule à des conditions météorologiques extrêmes (chaleur ou froid) peut considérablement réduire la durée de vie de l’alternateur. En principe, la durée de vie de l’alternateur est comprise entre 200 000 et 400 000 km.

Quels sont les composants d’alternateur qui se détériorent facilement ? Et comment vérifier leur état ?

Les brosses : les brosses sont en contact permanent avec les pièces mobiles de l’alternateur, leur usure est donc assez fréquente. Vous pouvez mettre un ampèremètre pour vous assurer de son bon fonctionnement. Pont redresseur : les diodes qui provoquent sa défaillance au fil du temps ne génèrent pas assez d’énergie pour couvrir les besoins électriques du véhicule et maintenir la batterie en charge. Un multimètre sur les diodes peut vous aider à vérifier leur résistance. Le rotor : en cas de problème, le niveau de tension est généralement très faible. Vous pouvez examiner son état en vérifiant s’il n’y pas de fuite dans le collecteur ou la bobine.
Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !