8 astuces clés pour profiter pleinement des 24 heures d’une journée sans vous fatiguer la mémoire

Partagez cet article !

« Il n’y a que 24 heures dans une journée ».  C’est ce qu’on se dit souvent quand on veut trouver une excuse pour ne pas faire quelque chose, prétextant que notre emploi du temps est déjà assez chargé pour qu’on y ajoute quelque chose d’autre à faire dans la journée.  En répartissant judicieusement ses priorités, on peut en faire un peu plus que ce qui est prévu dans notre emploi du temps. Pourquoi ne pas en faire de même comme avec les imprévus qui surviennent au cours de la journée ? Voici huit points essentiels pour profiter pleinement des 24 heures d’une journée sans toutefois fatiguer votre mémoire. <!–more–>

1.    Au réveil le matin
L’heure et la façon de se réveiller le matin dépend de l’heure et la façon avec laquelle on s’est couché la veille ainsi que de la qualité de notre nuit. Sur votre réveil Il est souvent bénéfique de laisser quelques minutes d’avance , cinq en moyenne. Ainsi, le matin cela peut vous aider quand vous vous laissez trainer au lit. De même, bien qu’ayant trainé quelques minutes sous la douche, chez le marchand de journaux du coin, à l’arrêt-bus en allant au travail ou encore à l’école, vous aurez toujours quelques minutes supplémentaires pour vous rattraper.

2.    Commencer une tâche
Avant de commencer une tâche dites-vous ceci : « si on ne met pas les gros cailloux dans un pot, on ne pourra jamais les rentrer tous dedans ». En d’autres termes, lors du choix de la tâche par laquelle vous allez débuter votre journée, fiez-vous à votre intuition (celui pour lequel vous avez plus d’inspiration) tout en tenant compte du degré d’importance. Quelle est votre priorité de la journée ?  Le rapport à remettre avant l’après-midi à votre chef, ou encore la lettre à envoyer à votre maman ce soir ?

Des Livres pour Changer de Vie !




3.    Respecter votre emploi du temps
Plus on accorde de temps à l’exécution d’un tâche plus celle-ci en prend. C’est pourquoi il est important de toujours définir le temps à allouer à une tâche car cela permet de mieux la faire et de vous y concentrer.
D’autre part, il est important de savoir s’arrêter à temps. Vérifiez votre horloge : les quelques minutes d’avance auxquelles l’on a fait allusion au premier point peut toujours vous être utile pour finaliser la tranche de travail que vous avez commencé (un rapport, un exercice,…).

4.    Vous manquez d’inspiration pour une tâche
Vous manquez d’inspiration pour une tâche ? Laissez-la mariner un peu (juste le temps pour que votre mémoire puisse travailler sur le sujet), programmez-le pour une autre tranche de temps  et lancez-vous sur une autre tâche plus attractive.

Aimez-vous ce texte ?

Ne pas confondre le manque d’inspiration à la procrastination, cette tendance à repousser à plus tard les choses que vous n’avez pas envie de faire et qui gaspille votre énergie rien qu’à y penser.
Si jamais vous êtes sujets à la procrastination pour une tâche, très bien : mettez-la en priorité pour votre journée, avec pour seul objectif d’en finir une fois pour toutes. Le moment venu, concentrez vous dessus en vous y adonnant sérieusement, sinon à la fin ce serait un travail bâclé.  Cela permettra de libérer votre esprit de ce sentiment pesant et latent d’inachevé.

lire la suite sur mémoire géniale.info (http://www.memoire-geniale.info/astuces-et-conseils/8-astuces-pour-profiter-pleinement-des-24-heures-d%e2%80%99une-journee-sans-vous-fatiguer-la-memoire)

Partagez cet article !