5 conseils pour les gestionnaires débutants

Partagez cet article !

Être promu dans un rôle de gestionnaire vient avec son lot de nouvelles responsabilités, d’angoisses et d’incertitudes. Peu importe combien de temps vous avez travaillé au sein d’une entreprise, ce nouveau poste de direction implique des défis importants qu’il est tout à fait normal d’appréhender.

Voici donc 5 conseils pour que cette transition professionnelle se fasse de façon positive et devienne un tremplin vers une nouvelle carrière stimulante.

Développez votre propre style de gestion

Les nouveaux gestionnaires peuvent être tentés d’opter pour la continuité et de suivre les traces de leurs anciens patrons, surtout s’ils n’ont travaillé qu’avec un ou deux gestionnaires au fil de leur carrière. Bien qu’il puisse sembler naturel d’imiter les tactiques de gestion de votre ancienne équipe de direction, ces mêmes techniques pourraient ne pas aussi bien fonctionner pour vous.

Les temps changent et les méthodes de travail évoluent. Voilà pourquoi vous devriez miser sur un style qui vous est propre. Si vous avez été choisi pour occuper ce poste, c’est sûrement que quelqu’un voyait un grand potentiel en vous. Évidemment, pour trouver votre voie, vous pouvez suivre une formation en management, mais ne tombez pas dans le piège, de copier le style d’un autre.

Apprenez à connaître vos employés

Des Livres pour Changer de Vie !




Si vous avez été promu gestionnaire au sein de votre entreprise, vous avez sûrement déjà des relations de travail ou même personnelles avec les employés que vous gérez. Vous devez maintenant apprendre à les connaître d’une manière différente.

Si vous prenez le temps de comprendre les objectifs et les plans de carrière de chaque personne, cela vous aidera à prendre de meilleures décisions pour l’entreprise et pour chaque individu.

Écoutez

Votre capacité d’écoute active sera critique lorsque devrez rencontrer vos employés de façon individuelle. Dans ces situations en particulier, vous devrez vous efforcer d’écouter vraiment ce que disent vos interlocuteurs plutôt que de préparer votre réplique. C’est un des secrets de la saine communication.

En fait si un gestionnaire n’avait qu’à posséder qu’une seule compétence, l’écoute serait sans doute la plus importante. Quand un patron fait preuve d’ouverture et de considération, l’engagement et le dévouement des employés s’en trouvent grandement amplifiés.

N’hésitez pas à déléguer

La plus grande erreur des gestionnaires recrues est souvent de s’en mettre trop sur les épaules plutôt que de se fier à leur équipe et de déléguer certaines tâches. Si vous essayez de tout faire, en plus de gérer votre équipe, vous échouerez dans les deux cas.

Aimez-vous ce texte ?

Il vous faut donc prendre le temps d’assigner certaines tâches à vos subordonnés, afin de pouvoir vous concentrer sur l’essentiel. Un tel comportement favorisera également l’initiative de vos employés et sera une preuve de confiance envers ceux-ci.

Ne vous attendez pas à performer dès votre entrée en fonction

Bien sûr, certaines personnes peuvent être performantes dès leur entrée en poste, mais c’est plutôt rare. Plusieurs pensent qu’ils pourront faire les choses naturellement. Toutefois, la gestion est vraiment une science et un art. Les gens ont d’abord besoin de connaissances de base et ensuite de pratique.

Construire un plan d’évaluation précis avec votre superviseur est un excellent moyen de mesurer vos progrès au cours des premières semaines de travail.

Bref, comme tout nouvel emploi, celui de gestionnaire possède ses particularités et exigences. Néanmoins, vous pouvez les approcher comme une belle occasion de développer de nouvelles compétences et d’acquérir beaucoup d’expérience.

Partagez cet article !