Aimez MaChronique !



4 étapes pour réussir ses travaux de ravalement soi-même

Partagez cet article !

Ravaler sa façade tous les dix ans est obligatoire dans certaines communes en France, notamment à Paris. Même si dans de nombreuses villes cette mission n’est pas obligatoire, le ravalement de façade permet de rafraîchir sa maison et de lui donner une seconde jeunesse. Cette tâche est généralement réalisée lorsque les murs du bien vieillissent et/ou lorsque la peinture s’écaille. Ainsi, entreprendre ces travaux soi-même permet de réaliser de belles économies. Il faut, néanmoins, en connaître les étapes et le matériel nécessaire. De l’état des lieux à la rénovation, en passant par le nettoyage et la protection du mur, découvrez les 4 étapes qui vous permettront de ravaler efficacement votre façade.

1. Faire un état des lieux de sa façade

En amont des travaux, il est indispensable de se poser les bonnes questions. Tout d’abord, réalisez un état des lieux de votre façade, en déterminant précisément votre besoin. Quelles sont les causes de la dégradation de ma façade (humidité, mauvaise qualité de la peinture, etc) ? Dois-je faire appel à un professionnel pour réaliser un diagnostic ? Quand réaliser mes travaux ? Quel matériau choisir ? Quels outils acheter ou louer ?

Plusieurs questions à se poser avant le début des travaux. En parallèle, veillez à définir un budget précis de vos travaux pour, par la suite, choisir les bons matériaux. En moyenne, le prix de ravalement d’une façade est de 60€/m2. Cela dépend de l’état de la façade et les travaux à réaliser dessus.

2. Préparer le chantier de ravalement

Avant de commencer les travaux de ravalement, veillez à bien préparer votre chantier en achetant ou en louant du matériel de qualité. L’objectif est d’obtenir un résultat propre et professionnel. Pour réaliser des travaux hauteur, vous devez louer un équipement spécifique. La meilleure solution est la location de nacelle. Capable de vous élever à une hauteur importante, cet engin vous permettra de ravaler votre façade en toute sécurité. La location d’échafaudage est également une alternative. Des outils (nettoyeur à haute pression, pinceaux, rouleaux…) et des produits doivent également être achetés. 

Parallèlement, renseignez-vous sur les réglementations en vigueur dans votre commune concernant les couleurs ou les matériaux autorisés. Dans certains cas, une déclaration préalable de travaux doit également être déposée auprès de votre mairie.

N’oubliez pas de protéger votre environnement de travail en enlevant les volets, en mettant une bâche sur le sol…

3. Nettoyer et traiter sa façade

Une fois la préparation terminée, les travaux de ravalement peuvent débuter. Vous devez, dans un premier temps, nettoyer votre façade. Différentes techniques existent : nettoyeur à haute pression, ponçage, sablage… L’objectif est de rendre la façade la plus propre pour la traiter ensuite. En fonction de la façade et de son état, le traitement peut très bien se faire grâce à un produit anti-mousse et à l’hydrofuge.

4. Rénover sa façade

Lorsque le nettoyage de la façade est terminé, vous pouvez commencer l’étape de la rénovation. Dans certaines situations, il vous suffit simplement de reboucher les fissures, dans d’autres de refaire complètement la façade.

Selon votre envie et votre budget, vous pouvez choisir plusieurs solutions pour revêtir votre façade :

  • Crépi
  • Bardage bois
  • Bardage métallique
  • Peinture
  • Bardage PVC
  • Bardage ciment composite

Si vous utilisez de la peinture, n’oubliez pas l’étape de l’enduit, indispensable pour protéger voter façade et lui une seconde jeunesse.

En cas de besoin, pour des raisons de sécurité ou d’expérience, vous pouvez également vous tourner vers des façadiers professionnels pour vous aider à réaliser certaines missions. Pour choisir un artisan de qualité ou la meilleure entreprise, voici quelques astuces :

  • Recherchez des avis clients sur Internet
  • Vérifiez si les compétences de l’artisan ou de l’entreprise grâce aux labels de certifications
  • Renseignez-vous sur l’ancienneté de l’entreprise

Pour un rapport qualité-prix idéal, il est fortement conseillé de réaliser plusieurs devis.

À savoir : si le ravalement de façade n’est pas respecté, une amende de 3 750 € devra être payée.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !