2012 : LA FIN DU MONDE OU LA FIN DE VOTRE MONDE ?

Partagez cet article !

2012 : LA FIN DU MONDE OU LA FIN DE VOTRE MONDE ?

 

Je reviens du Mexique (Yucatan), où j’ai eu l’occasion d’étudier la civilisation maya : leur calendrier n’annonce pas la fin du monde, mais la fin d’un cycle pour deux calendriers différents, qui vont se terminer en même temps. Ils avaient compris le rythme des saisons et le transfert des énergies entre les planètes. Très avancés, ils ont créé le célèbre calendrier maya. Celui-ci s’arrête le 21 décembre 2012, effectivement, car cette date marque la fin d’un cycle. Comment pouvez-vous imaginer qu’ils auraient pu écrire un calendrier infini ? C’est déjà incroyable qu’ils aient traversé le temps, grâce à leurs pyramides et monuments, ainsi que grâce à leurs prévisions calendaires.

 

La civilisation Maya débute en 1500 av. J.-C. et s’achève en 1541 apr. J.-C. : ça, ils ne l’avaient pas prévu. En effet, les Mayas subissent un déclin et c’est la fin de leur règne, avec l’invasion des Toltèques. Aujourd’hui, les descendants des Mayas vivent dans des conditions simples, qui suffisent à leurs besoins et ont gardé leur fierté, leur langue et leurs coutumes. Quand je les ai rencontrés, ils ne semblaient pas se préparer à la fin du monde ! Pourquoi certains craignent à ce point le 21 décembre 2012 ? Ce n’est pas la première fois qu’on nous annonce l’apocalypse et on se souvient de l’An 2000 : beaucoup (trop !) ont cru que c’était la fin, pour se réveiller le lendemain dans les mêmes problèmes que la veille, des problèmes sans fin !

Des Livres pour Changer de Vie !




 

Je vous le dis sur mon site, par le passé, c’était les épidémies, les famines et les guerres qui faisaient la différence : les plus forts survivaient. Aujourd’hui, c’est le manque de confiance et d’estime, les ruptures amoureuses, les problèmes financiers, les difficultés au travail et les crises économiques qui font la sélection. En effet, combien tombent chaque jour dans la dépression, le burnout ou les compulsions ? Pour combien c’est la fin du monde, puisqu’ils mettent fin à leurs jours, après un licenciement, une rupture, à cause de la solitude ou d’une débâcle financière ? Pour de (trop) nombreuses personnes, c’est la fin du calendrier chaque jour. Pourquoi ? Parce que si vous ne cherchez pas les ressources pour vous sortir des pièges dans lesquels vous tombez de façon cyclique, vous continuez à tourner en rond et à faire les mêmes choses qui ne marchent pas.

 

Sauf qu’à chaque passage, votre confiance et votre estime descendent d’un étage.

 

Cette peur que crée chez certains la fin du calendrier maya est activée par bien d’autres peurs, que vous traînez depuis l’enfance et qui s’accumulent. Ces peurs usent votre capital confiance et usent votre volonté d’avancer. Je suis toujours sidérée de rencontrer des clients qui cherchent à s’en sortir depuis des dizaines d’années. Sont-ils combatifs ?! Je les salue au passage. C’est incroyable de les entendre me raconter les souffrances qu’ils ont traversées, toutes les solutions qu’ils ont essayées, qui les ont parfois rapprochés du but, mais pas encore assez, persuadés qu’ils méritent mieux : LE BONHEUR ! Même découragés, ils ont continué à chercher et parfois à bout de souffle, ils arrivent dans mon bureau, épuisés, mais avec cette lueur dans les yeux qui me dit « si je dois crever, ce sera debout, en combattant !», alors que bien d’autres ont baissé les bras et ne croient plus en rien. Sauf à la fin du monde !

Aimez-vous ce texte ?

 

Ma Mission (6è niveau logique : Spiritualité/Mission), c’est d’allumer le plus de monde possible sur le fait que votre fin du monde, vous pouvez la reculer en devenant plus fort mentalement, car le secret est là : le mental ! « Mens sana in corpore sano » (un esprit sain dans un corps sain) nous est enseigné par les Grecs, parce que si votre mental est faible, vous attirerez toutes sortes de prédateurs et d’ennuis. Du coup, vous croirez que la vie, c’est souffrir (4è niveau logique : Croyances) et ce que vous croyez existe, donc vous souffrirez ! Quand comprendrez-vous que la fin du monde est entre vos deux oreilles ! Dépourvu de confiance et d’estime, beaucoup d’entre vous ne se rendront même pas au 21 décembre 2012 !

 

Les plus forts mentalement continueront à se « muscler » et à « muscler » leur capacité (3è niveau logique : Capacités) à être heureux et à le rester. Les autres couleront tranquillement, terrifiés de surcroît par une date dont les médias se sont emparés pour faire du sensationnel. Quel intérêt d’annoncer un monde meilleur à des gens qui n’y croient pas ? Alors qu’annoncer la fin du monde à ceux qui vivent une petite mort chaque jour, ça c’est payant pour les médias ! Eh bien je vous annonce LE BONHEUR pour ceux qui voudront bien aller le chercher. Et quel que soit votre passé, vous pouvez accéder à une vie bien meilleure, comme je l’ai fait. Alors le 21 décembre 2012 (si j’y pense !), je célébrerai la Vie et le Bonheur, que je cultive chaque jour et je vous souhaite de faire de même !

Partagez cet article !