Aimez MaChronique !



Que pouvions-nous faire de plus?

Partagez cet article !

Depuis 3 jours, je cherche un tas de papier pour les recoller ,car c’était ma première chronique, et je tenais mordicus a un sujet. Deuxièmement, j’aurai pas besoin d’effort, pour en faire une autre. Ce matin, je n’y tient plus. Me réveillant avec 2000 sujets dans la tète, que je ruminent depuis hier, il ne devrait pas avoir de problème pour en attraper un en passant. Ma séparation, tient ca devrait aller. je sais, tout le monde écrit la-dessus, sujet banale. justement, comment la séparation entre deux êtres pourrait-elle être banale, pendant que plein d’autre personne près d’eux auront a payer le prix, je parle des enfants, de la famille qui auront a composer avec un manque, je parle aussi de tout ces changements qui ne sont pas toujours accepter. si hier, ils s’aimait tellement, comment peuvent-ils se détester a ce point . banale, peut-être, on a décidé que dans cette société libéralisme québécoise,  toutes les conneries que les gens puissent faire seraient politicly correct. on a donc accepter la banalité comme une place de choix dans les options que nous détenons. maintenant, on vous propose pour le meilleur ou on se sépare. on va endurer de petites choses , mais si ca nous dérange, non pas questions. je dois remonter une cote, ces temps ci, problème de sante mental. avec le temps, ca va mieux. problème ou pas, désole on se sépare. et elle me répond; si il faut attendre qu’il n’y ait pas de problème, on se séparait jamais. cette phrase devait être banale, probablement. mais c’est toute une réponse qu’on donne a cette société prit de vitesse par des morales de toutes sortes, issue de l’oncle sam, propulsées par des multitudes d’émission télévisée, de gadgets internet, de commandite et j’en passe, et tout ca pour que l’individu soit plus beau, plus grand et même plus plus. je crois fermement que si marx, freud,nietzsche, et einstein se réveilleraient dans leurs tombes, ils se diraient, ce n’est pas comme ca qu’on avaient prévue l’avenir. mais après une bonne gorgées de scotch, bah! banale, je retourne dormir… et vous qu’en pensez-vous

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !